•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil pour la protection des malades dépassé par le cafouillage au CIUSSS

Un médecin examine une radiographie à l'aide d'une loupe.

Le suivi de 700 radiographies est en cause.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le président du Conseil pour la protection des malades n'a pas de mots assez durs pour exprimer son étonnement et son exaspération après avoir appris que des résultats médicaux pourraient ne pas avoir été transmis aux médecins.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) fait actuellement un suivi de la transmission de 700 résultats de radiographies effectuées entre 2015 et aujourd’hui.

140 médecins ne se sont pas aperçus qu’on ne leur communiquait pas les rapports. Ayoye. Ils mettraient ça dans une télésérie et on ne le croirait pas!

Paul Brunet, Conseil de la protection des malades

Certains résultats d’examens n’auraient pas été transmis aux médecins.

Selon Paul Brunet, il est inacceptable qu'une telle situation ait pu se poursuivre pendant deux ans sans que personne, et surtout les médecins, ne tire la sonnette d'alarme.

« Il faut demander aux médecins d’aller un peu plus de l’avant et de tendre la main quand ils ne reçoivent pas des rapports pendant un certain temps pour voir si la machine ne s’est pas embourbée », soutient Paul Brunet.

Il espère maintenant que des mesures seront mises en place pour assurer la fluidité des communications entre les laboratoires, les médecins et les patients.

Saguenay–Lac-St-Jean

Hôpitaux