•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

N.-É. : le péage du passage de Cobequid pourrait être éliminé bientôt

Une section enneigée de l'autoroute 104, près du poste de péage de Cobequid, en Nouvelle-Écosse

Une section enneigée de l'autoroute 104, près du poste de péage de Cobequid, en Nouvelle-Écosse

Photo : Phonse Jessome

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse pourrait éliminer le péage du passage de Cobequid, sur l'autoroute 104, au plus tard en 2020. C'est six ans plus tôt que ce qui était initialement prévu, grâce à des revenus supérieurs à ce qui était anticipé.

Le passage de Cobequid est le fruit d'une entente de partenariat public-privé. Le tronçon de 48 kilomètres de l'autoroute 104 a été ouvert à la circulation en 1997.

Initialement, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse prévoyait que l'infrastructure serait payée en 2026, mais les revenus provenant du péage ont été plus importants que prévu.

Des représentants du ministère des Transports et du Renouvellement des infrastructures ont rencontré des gens d'affaires et des élus municipaux du comté de Cumberland, plus tôt cette semaine, pour faire le point sur la situation.

Le ministère souligne qu'il sera en position d'abolir le péage dès 2019 ou 2020. La date exacte n'a pas encore été déterminée.

Les résidents de la région Cumberland affirment que le péage a nui à l'économie de la région depuis 20 ans. Les gens d'affaires et les élus municipaux soutiennent qu'ils ont été injustement visés par une taxe déguisée.

D'après le reportage de Marc Babin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !