•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milléniaux éduqués et surqualifiés pour leur emploi

Annonce de recherche d'emploi.

Annonce de recherche d'emploi.

Photo : Radio-Canada/Simon Turcotte

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon les plus récentes données de Statistique Canada, le taux de chômage chez les jeunes âgés de 15 à 24 est deux fois plus élevé que la moyenne nationale. Les données révèlent également que près du quart des milléniaux occupent des postes pour lesquels ils sont surqualifiés. Une réalité à laquelle les jeunes en Atlantique n'échappent pas.

Selon Statistique Canada, ce sont 12 % des jeunes Canadiens qui ne sont pas à l’emploi.

Des emplois saisonniers et moins bien rémunérés

Si le Canada n’a jamais compté autant de diplômés universitaires, soit deux millions en 2015, tous ne trouvent pas chaussure à leur pied en matière d’emploi.

Une réalité qui est observée notamment chez les jeunes ayant une formation postsecondaire dans les provinces maritimes, où on compte beaucoup d’emplois saisonniers. Des emplois qui sont parfois moins bien rémunérés.

C’est également l’un des facteurs qui poussent les jeunes diplômés à quitter leur région pour entreprendre des études universitaires.

Les études collégiales : un plus

De son côté, le président du Collège de l’île, à l’Île-du-Prince-Édouard, estime que le collège est une clé de voûte de l’emploi.

« Je pense effectivement qu'il n’y a pas suffisamment de promotion qui est faite de la valeur des études collégiales », soutient Donald DesRoches.

Ce dernier souligne qu’une formation collégiale offre « tous les bénéfices possibles » et peut aisément mener à des études de niveau universitaire.

Avec les informations de François-Pierre Dufault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie