•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site de l'ancienne gare de Masson-Angers pourrait revivre

La gare de Masson-Angers, en Outaouais

La gare de Masson-Angers, en Outaouais

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un groupe de citoyens de l'Outaouais se mobilise pour tenter de développer le terrain de l'ancienne gare de Masson-Angers, abandonné depuis plusieurs décennies. L'intérêt grandit pour faire de ce lieu historique un lieu de rassemblement, comme une bibliothèque, par exemple.

Plusieurs idées ont été avancées dans les dernières semaines, mais les discussions portent davantage sur le financement d'un éventuel projet. Des analyses pour déterminer si la gare doit être démolie ou restaurée doivent encore être menées.

« Les autres gares - Montebello, Le P'tit Train du Nord - sont toutes rénovées. Pourquoi pas ici? Qu'est-ce qui se passe? Il y a un manque de volonté de quel bord? Je ne sais pas, mais je pense que l'intérêt est encore là », soutient Sylvie Filliou, de la Corporation de développement communautaire Rond Point.

« Il faut faire quelque chose avec la gare. Les gens autour sont tannés de voir la gare dans cet état-là. »

— Une citation de  Sylvie Filliou, Corporation de développement communautaire Rond Point

Un autre organisme, soit la Corporation de développement touristique de la Basse-Lièvre, est aussi intéressé par un projet de relance.

Le conseiller du district de Masson-Angers, Marc Carrière, affirme qu'il appuiera le nouveau projet, mais qu'il devra mériter l'appui financier de la Ville de Gatineau.

« J'ai toujours dit à ces organismes-là que j'étais pour les soutenir, soit avec mon budget discrétionnaire, peu importe, les fonds des ex-villes. Mais encore là, ça prend des projets concrets, réalisables et on restera dans les priorités toujours », affirme M. Carrière.

Il ne s'agit pas de la première tentative de revitalisation de ce bâtiment patrimonial construit en 1877. Si un projet de rénovation est privilégié, d'importants travaux devront être faits au toit, aux murs, aux fenêtres et autres.

Avec ses 140 ans bien sonnés, la gare de Masson-Angers montre de plus en plus les effets du temps. L'ancienne gare de Masson, propriété du Canadien Pacifique, a cessé ses activités en 1983. Malgré sa désignation de gare ferroviaire patrimoniale accordée par le gouvernement fédéral en 1994, elle est restée à l'abandon.

Des groupes ont bien tenté de mettre en valeur le bâtiment en proposant des projets de musée du chocolat, de musée ferroviaire ou de gare du train touristique, mais aucun projet n'a abouti, souvent en raison d'un manque de financement.

D'après le reportage de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !