•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le canicross : un chien et des chaussures de course pour se mettre en forme

La mode du canicross fait son entrée dans la région de l’Atlantique, rapporte la journaliste Anne-Marie Provost
Radio-Canada

La mode du canicross fait son entrée dans la région de l'Atlantique et ses adeptes veulent populariser cette activité sportive.

Bien connue en Ontario et au Québec, cette activité consiste à s'attacher à son chien à l'aide d'un harnais pour faire de la course à pied, ou du vélo, du ski de fond, du traîneau.

Des séances de formation ont eu lieu récemment au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Valérie Michon a participé à une première séances, samedi, à Moncton.

« Ma chienne n’est pas super bonne en laisse. Elle marchait à côté. Il fallait que je trouve une autre façon de faire de l’exercice avec elle ici. Je vivais en Ontario avant. Quelqu’un m’a parlé de ça. Je me suis dit : “Bien, je vais m’essayer”. Elle a poigné ça. Moi aussi, j’ai poigné ça. On est pas mal en amour avec les sports canins. Ça fait qu’on n’a pas arrêté depuis », explique Mme Michon.

Si la participation est faible pour l'instant, les amateurs de canicross espèrent que de plus en plus de duos parcourront les parcs de la région atlantique.

D'après le reportage d'Anne-Marie Provost

Nouveau-Brunswick

Activités sportives