•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Techno jusqu’au tombeau

Trois hommes regardent dans l'objectif de la caméra, pendant que l'un d'entre eux tient un objet cubique dans ses mains.

Pier-Luc Fournier, David Beaulieu et Vincent Ramsay Lemelin, de l'entreprise Fragment, au festival South by Southwest.

Photo : Radio-Canada / Marie-Eve Tremblay

Radio-Canada

Les rituels funéraires tournent, depuis longtemps, autour des religions. Or, aujourd'hui, les endeuillés souhaitent de plus en plus vivre leur deuil et conserver la mémoire d'une être cher d'une manière différente. Les technologies communicationnelles évoluent et n'ont pas encore vraiment fait leur entrée dans cet univers, plutôt tabou. La jeune entreprise Fragment, de Matane, s'y est penchée et a développé un objet interactif, un peu à la manière d'un lampion, pour commémorer un être cher disparu.

Un reportage de Marie-Eve Tremblay, en couverture spéciale à SXSW au Texas

Rencontre avec l'un des idéateurs, David Beaulieu. Cette vidéo a été produite en direct sur Facebook pendant le festival international SXSW, au Texas. L'entreprise Fragment y présente, pour la toute première fois, cet objet qui n'est pas encore commercialisé.

Rituels funéraires : une entreprise techno de Matane au Texas

 (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Objets connectés

Techno