•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Université de la Saskatchewan reçoit 700 000 $ pour la recherche sur le virus Zika

Un moustique portant le virus Zika

Un moustique portant le virus Zika

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le centre de recherche sur les vaccins et les maladies infectieuses de l'Université de la Saskatchewan, le VIDO-InterVac, a reçu 700 000 $ pour la recherche d'un vaccin contre le virus Zika.

Ces fonds serviront à financer une étude de trois ans pour examiner la façon dont le virus provoque la maladie et également tester les potentiels vaccins. Les résultats préliminaires devraient être connus d’ici deux ans.

Le centre VIDO-InterVac a mis au point un nouveau modèle animal qui, selon les chercheurs, les aidera non seulement à mieux comprendre l'infection, mais aussi à tester de nouveaux vaccins et médicaments.

Le virus Zika peut être propagé par les moustiques et lors de relations sexuelles. Il est répandu en Amérique du Sud, au Mexique et dans certains états des États-Unis.

Les fonds proviennent, entre autres, d’Innovation Saskatchewan et de Genome Prairie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !