•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dizaines de morts dans un double attentat en Syrie

Un autobus endommagé par l'une des explosions.

Un autobus endommagé par l'une des explosions.

Photo : Reuters / Omar Sanadiki

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au moins 40 personnes sont mortes et 120 autres ont été blessées dans un double attentat suicide survenu samedi à Damas, près d'un cimetière de la capitale syrienne, affirment deux chaînes pro-Damas, Al Mayadine et Al Manar.

Les explosions se sont produites près de la vieille ville et visaient des cars transportant des pèlerins chiites vers le cimetière de Bab al Saghir, a précisé Al Manar, la chaîne du Hezbollah.

La plupart des victimes sont irakiennes, a-t-elle dit.

L'agence de presse officielle syrienne Sana a indiqué que « deux bombes terroristes » avaient explosé près du cimetière de Bab al Saghir, dans le quartier de Bab Masala, et fait un « certain nombre de martyrs ». Le cimetière de Bab al Saghir est situé près d'une des sept portes de la vieille ville de Damas.

La première attaque s'est produite à un arrêt d'autobus où des fidèles étaient arrivés avant de visiter le cimetière situé à proximité.

La seconde attaque a eu lieu 10 minutes plus tard, faisant plusieurs victimes parmi les membres de la protection civile qui étaient venus porter secours aux personnes touchées par la première explosion.

Les fidèles devaient se recueillir lors d'une réunion de prière dans le cimetière après avoir visité la mosquée de Sayyida Zeinab, du nom de la petite-fille du prophète Mahomet, située près de Damas.

Cette mosquée et ce lieu saint sont vénérés par les fidèles chiites qui viennent du monde entier pour y accomplir un pèlerinage. Il est également un lieu visé par les djihadistes du groupe armé État islamique qui avaient commis un attentat à proximité en juin dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !