•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'histoire émouvante du 11 Septembre à Gander débarque... à Broadway!

Une scène de la comédie musicale « Come From Away », où l'on peut voir une actrice jouant une journaliste, entourée d'autres acteurs.
Une scène de « Come From Away ». Photo: Facebook / ComeFromAway
Radio-Canada

Come From Away, une comédie musicale canadienne un brin particulière, prendra officiellement place au Gerald Schoenfeld Theatre de New York, à partir de dimanche. Elle relate l'accueil par les autorités et les habitants de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, de près de 7000 passagers coincés au Canada, à cause des attentats du 11 Septembre.

Alors que le trafic aérien était fermé aux États-Unis par peur de nouvelles attaques, 38 avions avaient ce jour-là reçu l’ordre d’atterrir à l’aéroport de Gander. Aussitôt, les résidents se sont organisés pour accueillir au mieux ces personnes « venues de l’extérieur » (« come from away », tel que les insulaires de la province appellent ceux qui n’y habitent pas) et complètement perdues.

Les avions sur le tarmac de l'aéroport de Gander le 11 septembre 2001. Les avions sur le tarmac de l'aéroport de Gander le 11 septembre 2001. Photo : Gracieuseté/Aéroport de Gander

Les habitants de Gander ont notamment distribué des sandwichs, « prêté » leur douche et surtout offert des mots de réconfort. Interrogé par l’AFP, le maire de la ville Claude Elliott, en poste depuis 1996, n’a pas oublié ces moments hors du commun.

Le premier jour, ces 7000 personnes étaient des étrangers. Après cinq jours, c'est comme s'ils faisaient partie de notre famille.

Claude Elliott

L’histoire a fait le tour du monde, mais un avocat et producteur ontarien, Michael Rubinoff, est allé jusqu’à penser qu’elle pourrait faire l’objet d’une comédie musicale. Son enthousiasme n’a pas été immédiatement communicatif et il a dû batailler pour donner vie à son projet, essuyant plusieurs refus d’auteurs et de compositeurs.

Sa rencontre avec un couple torontois, Irene Sankoff et David Hein, en 2009, a tout changé. Les deux artistes vivaient à New York au moment du 11 Septembre et David Hein a grandi avec la musique celtique, telle qu’on l'entend à Terre-Neuve, a raconté Michael Rubinoff dans une entrevue au Toronto Star.

Les auteurs de la comédie musicale, Irene Sankoff et David HeinasLes auteurs de comédie musicale Irene Sankoff et David Heinas. Photo : La Presse canadienne / Chris Young

La comédie musicale s’est ensuite développée grâce aux étudiants du Sheridan’s Canadian Music Theatre Project, à Oakville, en Ontario. Pour écrire la trame, Irene Sankoff et David Hein se sont inspirés des témoignages des habitants et des passagers rencontrés lors des commémorations marquant les 10 ans des événements.

Si la fraternisation et l’entraide occupent la plus grande place dans cette œuvre, les créateurs ont également souhaité montrer les moments plus durs. On trouve ainsi certaines tensions, telles que celles autour d’un passager musulman, stigmatisé à cause de sa religion.

La troupe se compose d'une dizaine acteurs, chacun jouant plusieurs rôles (souvent un passager et un résident). Petite originalité : l'orchestre se trouve directement sur la scène et non dans la fosse.

Come From Away a fait ses débuts officiels en juin 2015 à La Jolla, en Californie, avant de se rendre à Washington, à Seattle et à Toronto, pendant deux mois, fin 2016, au Royal Alexandra Theatre. Chaque fois, les critiques se sont montrés dithyrambiques.

Les habitants de Gander ont également eu droit à une version concert du spectacle, l’automne dernier, en présence du premier ministre Dwight Ball et du lieutenant gouverneur de la province, Frank Fagan.

Pour Michael Rubinoff, ce succès s’explique par le message au cœur de la comédie musicale. « Quand on se trouve dans une période avec un tel climat politique, une histoire sur l’accueil d’étrangers venus des quatre coins du monde et sur le fait d’être bon les uns envers les autres a encore plus de sens », a-t-il expliqué au Toronto Star.

Le créateur du projet se montre d’autant plus fier du résultat qu’il est rare de voir une comédie musicale canadienne arriver jusqu'à Broadway. Il s’agirait seulement de la cinquième production à y parvenir, huit ans après The Story of My Life.

Come From Away est annoncée au Gerald Schoenfeld Theatre jusqu’à la fin de l’année. Le premier ministre canadien Justin Trudeau assistera à une représentation de la comédie musicale le 15 mars.

Avec les informations de Agence France-Presse, et The Toronto Star

Arts de la scène

Arts