•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de tri à Lachine en 2019

Photo : iStock

Radio-Canada

La Ville de Montréal prévoit l'ouverture d'un centre de tri de matières recyclables d'une cinquantaine de millions de dollars pour toute la partie ouest de l'île en 2019.

Le comité exécutif a approuvé mercredi une augmentation de 9 millions de dollars ou 20 % du budget prévu pour l'acquisition du terrain, la décontamination, la construction et l'entretien du centre dans le parc industriel de l'arrondissement de Lachine.

Le centre de tri de matières recyclables au Complexe environnemental de Saint-Michel fonctionne déjà à pleine capacité. En construire un deuxième dans l'ouest de l'île permettra de mieux répondre aux besoins tout en réduisant la distance parcourue par les camions, selon Réal Ménard, responsable du développement durable au comité exécutif.

« Donc, on va dire aux Montréalais qu'on va économiser chaque année 800 000 $ pour les coûts de transport, la variable la plus importante quand on regarde ces dossiers-là, et on va réduire de 340 tonnes par année le CO2 », explique-t-il.

Un nouveau centre, plus de camions?

L'opposition officielle à l'hôtel de ville appuie la construction d'un nouveau centre de tri, mais l'élue de Projet Montréal dans Lachine, Maja Vodanovic, réclame une compensation financière pour l'arrondissement qui va accueillir de plus en plus de camions.

La chaussée de l'arrondissement va être endommagée, dénonce-t-elle. « J'espère que le transfert budgétaire va augmenter pour Lachine [...] On a un grand parc industriel, beaucoup de camions qui circulent dans nos rues résidentielles et je trouve qu'on n'est pas vraiment compensé pour ça », ajoute-t-elle.

Le nouveau centre de tri doit permettre à la Ville d'augmenter de 58 à 70 % le taux de valorisation des matières recyclables des Montréalais.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Grand Montréal

Société