•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 cas d’oreillons de plus dans des écoles de Toronto

Photo d'un docteur qui examine les oreilles d'un enfant.
Un médecin examine un enfant (archives). Photo: AP/Matt Ryerson
Radio-Canada

L'éclosion d'oreillons à Toronto continue à prendre de l'ampleur, touchant maintenant trois écoles anglaises de la ville, en plus d'une vingtaine de cas liés à des bars chez de jeunes adultes.

Le dernier bilan est de 28 cas confirmés.

Le risque d’infection est « faible », selon la santé publique, qui rappelle néanmoins aux parents de s’assurer que leur enfant a reçu les deux doses de vaccin nécessaires.

Même recommandation pour les adultes de 18-35 ans qui sont eux aussi touchés par l’éclosion.

Les oreillons causent notamment de la fièvre, l’enflure d’au moins une des glandes salivaires, la perte d’appétit et des maux de tête.

La maladie infectieuse se transmet d’une personne à une autre par la toux, ainsi que par le contact avec des gouttelettes de salive (lors du partage de boissons, de nourriture ou d’ustensiles ou un baiser, par exemple).

Toronto

Santé publique