•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déception à Kapuskasing : le projet de centre aquatique suspendu

Une piscine

Une piscine

Photo : Radio-Canada / Sandra Ataman

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La déception est grande à Kapuskasing, alors que la municipalité suspend indéfiniment son projet de construction d'un nouveau centre aquatique, en raison de contraintes financières.

Un texte de Francis Bouchard

Dans un communiqué de presse émis vendredi, la Ville de Kapuskasing indique que la décision a reçu un appui unanime du conseil municipal à la suite d’une série de réunions de révision du budget.

Le maire de Kapuskasing, Alan Spacek, avait déjà indiqué à Radio-Canada il y a quelques semaines que le conseil municipal avait décidé de suspendre le projet de nouvelle piscine et tous ses autres projets d’immobilisation, comme des projets de réfection de routes, au lendemain d’une décision du conseil d’administration des services sociaux du district de Cochrane d’accepter une nouvelle formule de financement.

Cette nouvelle formule proposée verrait la part de Kapuskasing au conseil régional des services sociaux augmenter de près de 1,2 million de dollars par année.

L'hôtel de ville de KapuskasingAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'hôtel de ville de Kapuskasing

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Trembay

D’autres raisons

Alan Spacek souligne qu’il y a d’autres facteurs qui expliquent la décision du conseil.

La dépense supplémentaire possible pour les services sociaux s’ajoute au fait que la Ville de Kapuskasing recevra 500 000 $ en moins en impôts fonciers de Tembec, en raison d’une réduction de l’évaluation de ses installations.

Le maire souligne que l’entreprise obtient ainsi une troisième réduction de l’évaluation de ses installations.

Éviter un déficit

Le maire Spacek affirme que la municipalité faisait aussi face à un déficit dans son budget d’exploitation.

Il ajoute que les coûts de construction du nouveau centre aquatique seraient probablement plus élevés que prévu.

La construction du nouveau centre aquatique devait débuter au printemps de l’an prochain. Il devait être relié au Palais des sports de Kapuskasing.

La municipalité indique qu’elle doit réduire considérablement ses dépenses d’exploitation et ses investissements en immobilisation afin de pouvoir présenter un budget équilibré.

Alors que la municipalité subit d’importantes pressions financières, nous entreprendrons un examen complet des services essentiels et non essentiels, de manière à établir des priorités qui tiennent compte de toutes nos infrastructures, comme les routes, les installations et les services.

Alan Spacek, maire de Kapuskasing

La Ville de Kapuskasing a annoncé son intention de rembourser les dons obtenus jusqu’à maintenant dans le cadre d’une campagne de financement pour le projet de centre aquatique. Mais plusieurs souhaitent que les fonds soient conservés pour la réalisation éventuelle du projet.

Un comité de financement avait déjà amassé 200 000 $ du montant de 500 000 $ qu’il s’était fixé comme objectif.

Il continuera de recueillir des dons. Le groupe a décidé de mettre de côté les sommes dans un compte en fiducie, dans l'éventualité où le projet serait ressuscité. Les donateurs ont le choix de maintenir leur engagement ou d'obtenir un remboursement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !