•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maison d’un million de dollars

Des maisons en construction à Toronto

Des maisons en construction à Toronto

Photo : La Presse canadienne / GRAEME ROY

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L’agence immobilière Royal LePage a publié un rapport dans lequel elle décrit ce que les acheteurs de maisons peuvent se procurer pour un million de dollars dans les grandes villes du pays.

À Toronto, une maison isolée de deux étages avec trois chambres à coucher se vend bien souvent au-dessus de ce seuil, ce qui rend le rêve de nombreux premiers acheteurs presque impossible à atteindre.

Selon l'agent immobilier Claude Boiron, de Royal LePage à Toronto, il est encore possible de trouver pour ce prix une propriété comportant deux ou trois chambres dans certains quartiers de Toronto, mais la tâche devient plus facile au fur et à mesure qu'on s'éloigne du centre-ville et même de la banlieue immédiate.

D'après lui, les maisons sont plus abordables à Mississauga et à Brampton, par exemple, mais une véritable chute de prix n'est visible que plusieurs kilomètres plus loin, à Orangeville, à l'ouest, ou à Gormley, au nord de la métropole.

Une étude de l'agence immobilière Royal LePage confirme que prix élevé des maisons force bien des gens à s'installer en banlieue ou plus loin encore.

Le conseiller financier Rajiv Bissessur de Desjardins Sécurité financière affirme que les acheteurs doivent considérer tous les aspects financiers de cette décision, puisque le choix de la banlieue peut comporter plusieurs avantages.

Si les coûts de transport peuvent être élevés, les impôts fonciers sont souvent plus bas que dans la métropole, les frais de garde d'enfants sont plus abordables et les services de santé plus facilement accessibles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !