•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une organisation citoyenne de Regina veut que les maisons abandonnées soient démolies plus vite

Une maison abandonnée

La coordinatrice des patrouilles du White Pony Lodge estime qu'il y a entre 20 et 30 maisons abandonnées dans North Central.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'organisation White Pony Lodge, connue pour ses patrouilles communautaires dans le quartier North Central de Regina, espère que les édifices abandonnés soient détruits plus rapidement par la Ville, parce qu'elle les considère comme une nuisance.

La coordonatrice des patrouilles du White Pony Lodge Sherie Mckay estime qu'il y a entre 20 et 30 maisons abandonnées dans le quartier, où peuvent s’accumuler des ordures, des seringues usagées, ou des condoms souillés.

La démolition d'une maison abandonnée de la rue Angus jeudi dernier représente une victoire pour l’organisation, qui réclamait cela depuis plusieurs mois.

Elle aimerait cependant que la Ville de Regina agisse plus rapidement pour raser les bâtiments insalubres, parce qu’il arrive que des enfants s'y aventurent pour jouer. L’organisation produit régulièrement des rapports qu'elle adresse à la Ville pour qu'elle entame les démarches de démolition.

En attendant, l’organisation indique que ses bénévoles nettoient les propriétés en ramassant les seringues et les objets qui pourraient être utilisés comme des armes, par exemple le verre cassé et les bouts de bois.

Un processus qui peut prendre du temps

Le conseiller municipal rattaché au quartier North Central, Joel Murray, explique qu’avant que la Ville ne puisse ordonner la destruction d'un bâtiment, il existe tout un processus législatif qui peut prendre du temps.

Il précise qu’il faut, par exemple, communiquer avec le propriétaire de l’édifice, qui n'est pas toujours accessible. Ce dernier peut également faire appel pour s'opposer à une décision de la Cour municipale. Dans ce cas, l'affaire est renvoyée à la Cour provinciale, ce qui peut prendre des mois, selon Joel Murray.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Saskatchewan

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saskatchewan.