•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Harvey, un ambassadeur en or pour la Coupe du monde à Québec

Des skieurs participent à une étape de la Coupe du monde de ski de fond sur les plaines d’Abraham, en 2012, à Québec.

Québec avait accueilli une épreuve de la Coupe du monde de ski de fond en 2012 et 2016.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La médaille d'or remportée par Alex Harvey au 50 kilomètres en Finlande est « une coïncidence » inespérée pour l'équipe de la Coupe du monde de ski de fond qui s'amène à Québec dans une dizaine de jours.

« La coïncidence, le fait qu'Alex performe et gagne des médailles d'or comme celle d'hier, c'est inespéré », reconnaît Patrice Drouin, de Gestev.

Gestev, qui organise l'événement sur les plaines d'Abraham, du 17 au 19 mars, ne peut rêver d'un meilleur ambassadeur pour promouvoir la compétition.

« Alex est aimé du public de Québec, il est suivi par les médias. Il est vraiment une belle image pour les jeunes de la région de Québec », explique Patrice Drouin.

En 2016, la Coupe du monde de ski de fond avait réussi à attirer près de 50 000 personnes pendant la fin de semaine à Québec. On espère atteindre le même achalandage sur les Plaines pour cette nouvelle édition.

Des préparatifs exigeants

L'enneigement des lieux de compétition s'est amorcé il y a près d'un mois sur les Plaines. L'utilisation des canons à neige a toutefois été interrompue la semaine dernière en raison du redoux et de la pluie.

« On a perdu presque toute la neige qui était de qualité. On en a soufflé énormément ces derniers jours. »

— Une citation de  Patrice Drouin, directeur général Gestev

« Ça prend au moins 10 à 15 centimètres de neige bien compactée, fraîche le plus possible. Parce que, dans deux semaines, il peut faire 10 degrés. Il faut être prêt à toute éventualité , affirme Patrice Drouin. On est très confiant. Il n'y a aucun doute qu'on va avoir une très belle compétition » ajoute-t-il.

Environ 150 athlètes parmi les meilleurs au monde sont attendus à Québec pour l'ultime étape de la saison de ski de fond.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !