•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour de l'avion-ambulance à Matane

L'avion-ambulance de retour à l'aéroport de Matane après une longue absence.

L'avion-ambulance de retour à l'aéroport de Matane après une longue absence.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Après cinq ans d'absence, l'avion-ambulance est de retour à Matane. Il s'agit d'un moment important pour ceux qui se battent depuis des années pour le retour du service.

Un texte de Jean-François Deschênes

Le responsable des opérations à l'aéroport et membre du comité de sauvegarde, Eddy Métivier, est heureux de constater que les nombreuses années d'efforts pour le retour du service ont porté fruit. « Très content du travail qui a été fait en équipe », souligne-t-il. Il croit que le retour de l'avion-ambulance pourrait permettre de sauver des vies.

Si on peut sauver quelques minutes qui peuvent faire la différence dans la survie d’un patient, c’est la plus belle récompense qu’on ne peut pas avoir. »

Eddy Métivier, responsable des opérations à l'aéroport et membre du comité de sauvegarde
Patient sur une civière qui entre dans l'avionAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le vol pour Québec prend moins d'une heure selon le responsable des opérations à l'aéroport, Eddy Métivier.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Pour le conseiller du district no 6 de la Ville de Matane, Steve Girard, la mise aux normes de la piste de l'aéroport est une question de sécurité, mais aussi une question économique. Il pense aux gens d'affaires qui pourront se rendre à Matane plus rapidement notamment et à l'école de pilotage qui verra le jour cet été.

Toutefois, la Ville a encore du travail à faire pour mettre la piste aux normes.

M. Girard rappelle que des travaux ont été réalisés, comme l’amélioration du drainage. Une bosse problématique a aussi été enlevée.

Toutefois, il faudra encore investir entre 250 000 $ et 300 000 $, estime-t-il. « C’est vraiment la clôture pour la sécurité de la piste et les fissures. Le gros avion-ambulance [Challenger] ne peut pas venir ici [en raison de ces fissures]. »

avion-ambulance.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les vols ont été suspendus en 2012 à Matane par mesure de sécurité.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

En l'absence de l'avion-ambulance, les patients qui devaient recevoir des soins dans les grands centres étaient transportés à l'aéroport de Mont-Joli, à 45 minutes de route de Matane, ou par ambulance à Québec ou à Montréal.

Bas-Saint-Laurent

Santé