•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Financement accordé pour restaurer la plus ancienne maison acadienne à Dieppe

La Maison Doiron, sur la rue Amirault, à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, sera bientôt restaurée question de lui redonner son cachet d'antan. Cette résidence typiquement acadienne est aussi la plus ancienne de la ville.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La plus ancienne maison de Dieppe va se refaire une beauté. Ottawa verse 380 000 $ à la municipalité pour aider à préserver la maison dont la construction remonte avant la naissance du Canada.

La maison de Joseph Doiron a été construite en 1841. Elle constitue un exemple typique d'une construction acadienne, notamment avec son âtre, le seul d'origine encore existant en Acadie. La famille s'en servait pour la cuisson, mais aussi pour le chauffage et l'éclairage.

Mais la maison est d'autant plus remarquable qu'elle a conservé tout son cachet, malgré le passage du temps et les différents occupants qui l'ont habitée. Elle possède ses boiseries et ses portes d'origine.

L'investissement va permettre de restaurer la maison telle qu'elle était dans les siècles précédents.

La maison Joseph Doiron pourra ensuite accueillir des activités à caractère patrimonial. La Ville a aussi l'intention d'aménager un café dans le sous-sol, qui a autrefois servi de salle de classe pour la toute première école de Dieppe.

Les restaurations commenceront dès le mois de mai. La première étape sera la remise à neuf des fondations et de la toiture. L'ouverture des portes au public est prévue pour novembre 2018.

D'après le reportage d'Héloise Bargain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !