•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les préfets se préparent à rencontrer les ministres Proulx et Coiteux

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En réunion à Saint-Siméon, cette semaine, les préfets de la Gaspésie et des Îles ont discuté des points qu'ils entendaient aborder dans leur rencontre, la semaine prochaine, avec le ministre responsable de la région, Sébastien Proulx, et le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux.

Un texte de Joane Bérubé

Les deux ministres sont en tournée régionale sur l’implantation du Fonds d’appui au rayonnement régional (FARR) afin de renforcer la vitalité des régions.

Cette rencontre permettra de clarifier les modalités de gestion du FARR et de déterminer quelles seront les priorités d’action de la région pour les cinq prochaines années dans le cadre de la Stratégie d’occupation et de vitalité du territoire (OVT) et de la Stratégie d’intervention gouvernementale.

Bien du flou demeure autour des modalités d’administration et des critères de gestion du FARR créé l’automne dernier par le gouvernement du Québec. Le Fonds sera doté en 2017-2018 d’une enveloppe de 30 millions pour l’ensemble des 87 MRC du Québec.

En Gaspésie, les préfets auraient au départ préféré que le Fonds soit un ajout aux programmes déjà gérés par les MRC. Toutefois, le gouvernement a fait un choix différent et le Fonds ne sera pas sous la responsabilité des MRC, mais sous celle de la Table des préfets.

En fait, selon Guy Gallant, président de la Table élargie des préfets de la Gaspésie, l’administration du fonds serait assumée par le ministère des Affaires municipales, tandis que la sélection des projets serait établie selon des priorités régionales, déterminées par la Table des préfets élargie.

Il reste, indique Guy Gallant, à savoir quelles seront les balises gouvernementales.

Déjà plusieurs lieux de concertation

Le préfet fait valoir que la Gaspésie dispose déjà d’infrastructures suprarégionales comme le chemin de fer ou le service de transport collectif qui pourront bénéficier de ce nouveau fonds. « On a aussi des tables de concertation régionales où on s’entend très bien. Pour ce qui est des autres priorités, on attend de voir la semaine prochaine pour pouvoir prioriser nos actions », précise M. Gallant.

La région devra aussi définir ce que Québec a baptisé la Stratégie d’occupation et de vitalité du territoire (OVT). Le plan encadrera les investissements du FARR et les actions des directions régionales des ministères.

La Gaspésie veut aussi avoir son mot à dire dans la nouvelle Stratégie d’intervention gouvernementale en région. Les préfets ont préparé un recueil qui regroupe les priorités d’action de chaque MRC. « On va proposer de l’intégrer à la Stratégie gouvernementale », ajoute le préfet qui estime que les Gaspésiens sont les mieux placés pour déterminer ce qui est le mieux pour eux.

Un forum avec la société civile

Enfin, un forum devrait aussi avoir lieu au printemps en Gaspésie pour discuter de l’ensemble des orientations gouvernementales en matière de développement régional.

Ce forum devrait regrouper les élus, la société civile et des représentants des ministères.

La rencontre permettra de mieux cibler les axes de développement dans le cadre de la politique gouvernementale sur le rayonnement des régions. Les modes de participation devraient être fixés au cours des prochaines semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Politique