•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élus de la Côte-Nord unis contre la dévitalisation

Le président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Luc Noël, s'adresse à un groupe d'élus à l'hôtel de ville de Sept-Îles.

Le président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Luc Noël, s'adresse à un groupe d'élus à l'hôtel de ville de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Vincent Larin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À la sortie d'une rencontre avec les ministres Pierre Arcand et Martin Coiteux, un groupe d'élus de la Côte-Nord a déploré un profond écart entre la volonté du gouvernement de dynamiser les régions du Québec et la réalité sur le terrain.

Un texte de Vincent Larin

À l’hôtel de ville de Sept-Îles, le président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Luc Noël, a souligné que de nombreuses décisions prises ces dernières années par le gouvernement sont contraires à l’esprit de la loi 34 qui doit assurer l’occupation et la vitalité des territoires.

Il a donné en exemple la délocalisation de nombreux emplois gouvernementaux au Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’abolition des Conférences régionales des élus (CRÉ).

« Le gouvernement fait partie du problème que l'on a au niveau de notre démographie négative en région. »

— Une citation de  Luc Noël, président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord

« C'est essentiel que le gouvernement nous accompagne au niveau de la région sinon on va encore retrouver une démographie négative et on va perdre notre savoir en région et on ne pourra pas assurer notre développement », explique-t-il.

Le dossier Optilab

Le projet de centralisation des laboratoires d’analyses biomédicales Optilab, décrit comme « la goûte qui fait déborder le vase », est également au banc des accusés, selon Luc Noël. « [Le projet Optilab] est en contradiction parfaite avec la [loi 34] », souligne-t-il.

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, présent à la rencontre, s’est réjoui de voir autant d’élus rassemblés autour d’un même enjeu. Des maires de la Haute et de la Basse-Côte-Nord s’étaient entre autres déplacés pour l’occasion.

« L’important c’est qu’on comprenne où on s’en va avec ça. »

— Une citation de  Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Différents stades

Les élus rencontraient les deux ministres afin de cibler les priorités de la Côte-Nord en vue de la mise sur pied du nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

Selon eux, le gouvernement doit considérer que les différents secteurs de la Côte-Nord ne sont pas au même stade de développement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !