•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cinq concepts finalistes pour le Monument aux victimes du communisme d'Ottawa dévoilés

Montage de cinq vues d'artiste

Un montage des cinq concepts finalistes pour le Monument aux victimes du communisme

Photo : Montage/CBC/Patrimoine canadien

Radio-Canada

Les cinq concepts visuels finalistes pour le controversé projet de Monument aux victimes du communisme, à Ottawa, ont été dévoilés, jeudi après-midi, à l'issue d'un concours de design lancé il y a un an.

Ce monument, qui rendra hommage aux millions de personnes qui ont souffert sous le joug communiste, doit voir le jour au Jardin des provinces et des territoires, situé sur le boulevard de la Confédération, à Ottawa.

La conception gagnante sera choisie en avril et le monument construit en 2018. Les Canadiens sont invités à remplir un questionnaire en ligne (Nouvelle fenêtre) pour faire connaître leur opinion.

Voici les projets proposés par les cinq équipes finalistes, qui avaient été présélectionnées en novembre dernier.

Équipe Mills : Karen Mills, Ben Mills, Silvano Tardella, Robert M.S.Ng, Jordan Söderberg Mills, Vong Phaophanit et Claire Oboussier

Le projet proposé par l'équipe Mills comporte des monolithes triangulés, qui ressemblent de loin à des piliers.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une vue d'artiste du projet proposé par l'équipe Mills pour le Monument aux victimes du communisme

Photo : Patrimoine canadien

Équipe Moskaliuk : Wiktor Moskaliuk, Claire Bedat et Larysa Kurylas

Le projet proposé par l'équipe Moskaliuk met de l'avant quatre principes : égalité, libertés, justice et représentation.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une vue d'artiste du projet proposé par l'équipe Moskaliuk pour le Monument aux victimes du communisme

Photo : Patrimoine canadien

Équipe Raff : Paul Raff, Michael A. Ormston-Holloway, Brett Hoornaert et Luke Kairys

Le projet proposé par l'équipe Raff comporte 4000 tiges de bronze.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une vue d'artiste du projet proposé par l'équipe Raff pour le Monument aux victimes du communisme

Photo : Patrimoine canadien

Équipe Reich+Petch Architects : Tony Reich, Catherine Widgery et Matthew Sweig

Le projet proposé par l'équipe Reich+Petch Architectes consiste en un cube lumineux « percé » par des citations des victimes du communisme.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une vue d'artiste du projet proposé par l'équipe Reich+Petch Architectes pour le Monument aux victimes du communisme

Photo : Patrimoine canadien

Équipe space2place : Jeff Cutler et Ken Lum

Le projet proposé par l'équipe Space2Place montre une statue de Vladimir Lénine renversée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une vue d'artiste du projet proposé par l'équipe Space2Place pour le Monument aux victimes du communisme

Photo : Patrimoine canadien

Un projet de 3,5 M$

La construction du monument est évaluée à 3 millions de dollars. Le projet sera financé par le gouvernement fédéral et le groupe privé Tribute to Liberty. De plus, Patrimoine canadien déboursera 500 000 $ supplémentaires pour la conception du monument.

Le projet devra s'harmoniser avec les terrasses du Jardin des provinces et des territoires. Le monument ne pourra occuper plus de 500 mètres carrés. L'aire de rassemblement autour de celui-ci sera au maximum de 1000 mètres carrés.

Les noms de 1000 personnes de différents pays qui ont trouvé refuge au Canada devront être incorporés à l'oeuvre. Le jury est constitué de cinq personnes, qui ont une vaste expérience en aménagement du territoire ou en arts.

Membres du jury :

  • Larry Beasley : directeur à la retraite de l'aménagement de la Ville de Vancouver et professeur praticien en aménagement à l'Université de la Colombie-Britannique
  • Ruth Derksen : professeure émérite à l'Université de la Colombie-Britannique et une Canadienne de première génération de descendance mennonite russe
  • Ludwik Klimkowski : président de Moneyweb Financial et président de Tribute to Liberty, l'organisme derrière ce projet
  • Ted Merrick : directeur du studio de design Ferris + Associates
  • Nadia Myre : artiste visuelle de Québec et membre algonquine de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg

Avec les informations de la journaliste Estelle Côté-Sroka

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Histoire