•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le crucifix de retour à l'hôpital du Saint-Sacrement

Le crucifix a repris sa place à l'Hôpital du Saint-Sacrement.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Radio-Canada

Le crucifix a retrouvé sa place dans le hall d'entrée de l'hôpital du Saint-Sacrement, à Québec, mercredi en soirée. Une note explicative a été ajoutée pour justifier la présence de ce symbole religieux.

Le CHU de Québec a décidé de revenir, hier, sur sa décision controversée de décrocher le crucifix après avoir reçu une plainte d'un patient qui se disait brimé par sa présence. Ce geste avait suscité de vives réactions depuis une semaine.

Une note explicative sur le caractère historique et patrimonial du signe religieux a été ajoutée par la direction de l'hôpital.

Les établissements de santé au Québec sont laïques depuis de nombreuses années. Ce crucifix rappelle l'importance de la contribution des communautés religieuses à l'édification de cet hôpital.

Extrait de la note explicative installée sous le crucifix

Plus de 13 000 personnes ont signé une pétition pour exiger le retour du crucifix dans l'hôpital. Le CHU dit aussi avoir reçu près de 600 appels de citoyens mécontents de la décision. Un homme a aussi été arrêté en lien avec des menaces proférées contre un employé du CHU.

La controverse sur le retrait du crucifix s'est aussi transportée à l'Assemblée nationale. Même le premier ministre Philippe Couillard s'est prononcé, mercredi, en affirmant « qu'être ouvert et tolérant, ça ne veut pas dire qu'il faut effacer notre patrimoine et notre histoire ».

plaque explicative du CHU de Québec

plaque explicative du CHU de Québec

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Québec

Société