•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Georges St-Pierre affrontera Michael Bisping pour le titre des poids moyens

Photo : Getty Images / stringer

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Georges St-Pierre pourrait mettre la main sur un titre de l'UFC dès son retour dans l'octogone. Le président de l'organisation, Dana White, a confirmé mercredi à ESPN que le Québécois sera le prochain opposant du champion des poids moyens, Michael Bisping.

Une conférence de presse à cet effet est prévue à Las Vegas vendredi à 17 h (HNE). Dana White, Georges St-Pierre et Michael Bisping seront présents. Aucune date n’a été avancée pour le moment.

L’attente aura été de courte durée pour les partisans de St-Pierre. L’entente entre ce dernier et l’UFC, annoncée le 17 février dernier, a fait place à plusieurs rumeurs entourant l’identité de son prochain adversaire.

Outre Bisping, plusieurs noms ont circulé, dont ceux de l’actuel champion des mi-moyens, Tyron Woodley, et de son prochain rival, l’Américain Stephen Thompson, aspirant no 1.

La rumeur concernant Bisping a cependant été la plus persistante.

Le clan de GSP n’a jamais caché son intérêt pour un choc avec Michael Bisping d’entrée de jeu. L’Anglais de 37 ans a connu la victoire à ses cinq derniers passages dans l’arène, dont une première défense de son titre contre Dan Henderson le 8 octobre 2016, devant ses partisans à Manchester, au Royaume-Uni.

Il a d’ailleurs reconnu lors d’une entrevue pour le site spécialisé MMA Fighting, en février dernier, que le principal argument motivant sa décision d’affronter GSP est le montant de la bourse, qui dépassera le million de dollars.

À 35 ans, St-Pierre effectue un retour après plus de trois ans d’absence. Sa victoire par décision partagée des juges face à Johny Hendricks, le 16 novembre 2013, a été son dernier combat en UFC.

Le mois suivant, il confirmait vouloir prendre une pause pour affronter des défis personnels, abandonnant du même coup sa ceinture des mi-moyens qu’il détenait depuis le 19 avril 2008.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !