•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La naloxone, ce que vous devez savoir...

Jusqu'à mille trousses de naloxone sont disponibles dans la prochaine année.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada

Des trousses de naloxone sont disponibles gratuitement et sans prescription dans les pharmacies de l'Ontario depuis le mois de juin. Depuis plus de 40 ans, Santé Canada autorise l'utilisation de cet antidote, qui figure sur la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Un texte de Simon Deschamps

Mark Barnes est le propriétaire d'une pharmacie à Vanier. Il est l'un des premiers pharmaciens à avoir distribué gratuitement des trousses de naloxone, à Ottawa.

Mark Barnes est propriétaire d'une pharmacie à Vanier. Il distribue des kits de naloxone gratuits.

Mark Barnes est propriétaire d'une pharmacie à Vanier. Il distribue des kits de naloxone gratuits.

Photo : Radio-Canada

M. Barnes fait aussi partie du groupe de travail sur la prévention des surdoses d'Ottawa. Il nous explique les bienfaits de la naloxone.


1. La naloxone antidote contre les opioïdes

Des opioïdes

Des opioïdes

Photo : La Presse canadienne / Graeme Roy

En plus d'être utilisée pour lutter contre les surdoses de fentanyl, la naloxone est également employée pour neutraliser les effets d'autres drogues de type opioïde comme l'héroïne, la morphine, la codéine ainsi que la méthadone. La même quantité du médicament, c'est-à-dire 0,4 mg, est administrée, peu importe la drogue utilisée. « La naloxone bloque temporairement les effets des opioïdes sur le consommateur, lui permet de retrouver sa respiration et prévient une surdose », a expliqué en entrevue téléphonique Mark Barnes, partenaire de la clinique contre les dépendances à la drogue Recovery Ottawa.


2. Dans quelle circonstance utilise-t-on la naloxone?

Deux pompiers tentent de réanimer une personne avec un masque à oxygène.

Deux pompiers tentent de réanimer une personne en surdose dans le quartier du Downtown Eastside de Vancouver,

Photo : CBC

Sauriez-vous reconnaître une personne qui fait une surdose d'opioïde? M. Barnes affirme qu'il peut parfois être difficile de reconnaître les signes. Le pharmacien veut sensibiliser le public sur ce qu'il faut surveiller. « La personne n'aura pas de réaction, lorsque vous la secouez. Elle ne respirera plus ou la respiration sera difficile. Les lèvres peuvent être bleues. Les pupilles se rétrécissent au point d'être difficile à distinguer », a-t-il énuméré. La personne intoxiquée peut aussi ronfler profondément, émettre des sons de gargouillement ou vomir.


3. Ottawa frappée par la crise des opioïdes

Une équipe des urgences transporte un patient sur une civière.

Une équipe des urgences transporte un patient sur une civière.

Photo : iStock

Selon les dernières données publiées par Santé publique Ottawa, 48 résidents de la municipalité sont décédés, en 2015, d'une surdose involontaire. Dans 29 de ces cas, il s'agissait d'un décès lié à l'utilisation de drogues de type opioïde. Parmi ces cas, près de la moitié étaient liés au fentanyl. En Outaouais, la crise est moins importante. Pour la même année, on recense 18 décès par surdoses dont sept liés à la consommation d'opioïdes. M. Barnes souligne que l'utilisation des opioïdes « tue à la première occasion [en bloquant les voies respiratoires] et que si rien n'est fait, il y aura plus de morts ». Le fentanyl est de 50 à 100 fois plus puissant que la morphine rendant les risques de surdoses accidentelles plus élevées.


4. Comment utiliser la naloxone

 La trousse de naloxone comprend une seringue, un atomiseur et des instructions.

La trousse de naloxone qui est distribuée aux policiers du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Mark Barnes compare la trousse de naloxone et son utilisation à un « EpiPen des opioïdes ». Il faut l'injecter dans les muscles de la cuisse ou des bras. Idéalement, cette injection doit être faite dans un muscle situé près des organes centraux afin que le médicament puisse agir rapidement sur les poumons et permettre une reprise rapide de la respiration. M. Barnes rappelle qu'il est important d'effectuer des manoeuvres cardiorespiratoires tout de suite après avoir injecté de la naloxone dans le but de favoriser la circulation sanguine. Puisque les effets de la naloxone agissent temporairement, environ 30 minutes, il est conseillé de toujours appeler les services d'urgence.


5. Effets du fentanyl sur le corps

Le fentanyl a la réputation d'être l'une des drogues les plus meurtrières.

Le fentanyl a la réputation d'être l'une des drogues les plus meurtrières.

Photo : Radio-Canada / CBC

Appelé à donner des conférences dans les écoles, M. Barnes incite toujours les étudiants à ne pas consommer de drogues et, spécialement, le fentanyl, parce que cette drogue ne pardonne pas. « Je demande souvent à des étudiants de venir en avant et de se mettre un sac de plastique sur la tête et de l'attacher. Ils refusent. Pourtant en consommant du fentanyl, c'est exactement ça. » On retrouve le fentanyl sous forme de poudre mélangée à des drogues telles que la cocaïne, l'héroïne et l'ecstasy. À Ottawa, les autorités policières ont déjà trouvé du fentanyl sous forme de pilules.

Ottawa-Gatineau

Santé