•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chauffeurs du RTC en grève le 13 mars

un autobus du RTC

un autobus du RTC

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le syndicat des chauffeurs d'autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC) annonce le déclenchement de la grève le lundi 13 mars, dès 4 h le matin.

Un avis de grève a été envoyé à la direction du Réseau de transport de la Capitale. Le syndicat qui représente les 900 chauffeurs tiendra un point de presse jeudi matin.

En cas de grève, des services essentiels seront assurés.

Dans un communiqué, le RTC dit « prendre connaissance de l’avis et l’analysera dans les prochaines heures ». La direction ne veut pas commenter davantage pour l'instant.

Labeaume prédit une « révolte »

De son côté, le maire de Québec dit s'expliquer difficilement la menace de grève des chauffeurs. « Rien, rien ne laissait supposer ça. On ne trouve pas un élément sur la table qui justifie cette réaction-là », commente Régis Labeaume.

Le maire a répété à plusieurs reprises qu'il avait l'impression que les « chauffeurs étaient utilisés à d'autres fins, des fins nationales ». Régis Labeaume faisait ainsi référence à l'adoption de la loi 24, qui encadre désormais les négociations dans le monde municipal.

Le maire de Québec affirme que si la menace se concrétise, il ne se gênera pas pour expliquer aux citoyens quelles sont les conditions de travail des chauffeurs.

« Je vais m'appliquer dans les prochains jours, si ça ne se règle pas, à expliquer à la population quelles sont leurs conditions de travail. Et le résultat, ça va être une révolte dans la population », prédit le maire.

Les chauffeurs se sont prononcés en faveur d’un mandat de grève à 95,2 %, dimanche dernier. Le syndicat se disait alors toujours prêt à négocier.

Les points litigieux seraient le salaire, le régime de retraite et l'organisation du travail. La convention collective des chauffeurs d'autobus du RTC est échue depuis le 30 juin dernier.

La dernière grève au RTC remonte à 2004. Elle avait duré 11 jours. C'était le onzième conflit du réseau de transport en commun de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !