•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les maisons de la première suffragette canadienne retrouvent leur village d'origine

Les deux résidences de Nellie McClung ont été rapatriées dans sa communauté de Manitou, au Manitoba.

Les deux résidences de Nellie McClung ont été rapatriées dans sa communauté de Manitou, au Manitoba.

Photo : Barbara Biggar

Radio-Canada

Deux maisons qui ont vu les débuts de la carrière de l'écrivaine et suffragette manitobaine Nellie McClung se retrouvent enfin dans leur communauté d'origine de Manitou, située à 160 km au sud-ouest de Winnipeg.

Nellie McClung, l'une des meneuses du mouvement manitobain pour le droit de vote des femmes.

Nellie McClung, l'une des meneuses du mouvement manitobain pour le droit de vote des femmes.

Photo : Bibliothèque et Archives Canada/C.Jessop

Les maisons où a résidé Mme McClung remontent à la fin du 19e siècle et ont été déplacées il y a plusieurs décennies au musée d’Archibald, un village à proximité. Quand le musée d’Archibald a fermé ses portes l’an dernier, les propriétaires ont offert les édifices au village de Manitou.

Les maisons ont été transportées par camion en périphérie du village la semaine dernière. Elles feront partie d’un nouveau site patrimonial qui sera édifié dans la rue principale de la communauté, à la hauteur de la route 3, indique la coprésidente de l’organisme Bringing Nellie Home, Bette Mueller.

Foyers du mouvement féministe

Le premier des édifices est une maison en rondins où vivait Mme McClung pendant qu’elle était maîtresse à l’école Hazel, qui était située à 5 km au nord de Manitou. L’autre édifice est une grande maison à ossature de bois dans laquelle la Manitobaine a vécu avec son mari jusqu’à ce que le couple déménage à Winnipeg en 1911.

Ces bâtiments sont d'autant plus importants à nos yeux qu’ils sont les lieux où Nellie McClung a commencé sa carrière d’écrivaine et d’oratrice.

Bette Mueller, coprésidente de Bringing Home Nellie

Mme Mueller explique que les écrits journalistiques de Nelly McClung lui ont fait gagner une place au club canadien des femmes de presse. Plusieurs membres de celui-ci ont fondé la Political Equality League, coalition qui, menée par Mme McClung, a eu recours à une stratégie élaborée pour gagner le droit de vote, notamment grâce au théâtre, à une campagne publicitaire et à l'attention médiatique.

Le 28 janvier 1916, le Manitoba est devenu ainsi la première province au Canada à adopter le suffrage féminin. Cela a marqué le début d'une ère de changements, d'abord dans l'Ouest puis sur la scène fédérale en 1919.

Les Autochtones n'ont néanmoins pas eu le droit de voter aux élections fédérales avant 1960.

Des lieux historiques et éducatifs

« Elles attireront sans doute des touristes. [Les résidences] auront une très haute valeur éducative, et bien, il nous semble que c’est une bonne façon de protéger et de préserver notre patrimoine aussi », explique Bette Mueller de Bringing Nellie Home.

Elle ajoute que les maisons d’importance historique avaient été entretenues et déplacées, dans un premier temps, par William Wallcraft, le fondateur du musée d’Archibald.

À l’époque, il n’y avait pas de comité de la culture et du patrimoine à Manitou, alors les gens ont tout simplement déplacé les bâtiments.

Bette Mueller, coprésidente de Bringing Home Nellie

Grâce à une subvention accordée par la caisse Access Credit Union, ainsi qu'à un don de la famille Asper, Bringing Nellie Home a déjà recueilli plus de 100 000 $ des 150 000 $ nécessaires pour financer son projet patrimonial.

Mme Mueller raconte que le groupe prévoit poser les fondements des maisons McClung dans la rue principale cet été, et procédera ensuite à une opération de « redorage ».

[Les maisons] sont vides depuis des années, alors elles ont besoin d’une bonne couche de peinture et d'un bon nettoyage, bien sûr. Mais elles sont tout de même spectaculaires.

Bette Mueller, coprésidente, Bringing Home Nellie

L’ouverture des édifices au public est prévue en septembre. Bringing Nellie Home entend également collaborer avec le musée Canadian Fossil Discovery Centre, à Morden, afin d’offrir des tournées éducatives pour groupes scolaires.

Manitoba

Histoire