•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, les fantômes n’existent pas

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le physicien britannique Brian Cox affirme que si les fantômes existaient, le grand collisionneur de hadrons (LHC) du Centre européen de recherche nucléaire (CERN) les aurait observés, puisque cet instrument détecte toutes les différentes signatures énergétiques.

Un texte d'Alain Labelle

Les sondages montrent qu’un fort pourcentage de la population (environ 40 % ) croit en l’existence des fantômes, qui auraient même été aperçus aux châteaux Frontenac et Laurier, aux chutes Montmorency et même à la citadelle d’Halifax.

Or, les entités paranormales qui peuplent l’imaginaire humain ne seraient que le fruit de notre imagination, affirme le Pr Brian Cox de l’Université de Manchester. De passage à l’émission The Infinite Monkey Cage de la BBC, ce vulgarisateur scientifique affirme qu’il n’existe aucune raison scientifique de penser que l’esprit humain peut survivre à la mort corporelle.

La preuve ultime? Les observations du LHC. Ou plutôt l’absence d’observations du LHC.

Le LHC est le plus gros accélérateur de particules jamais construit. Cet anneau de 27 kilomètres est jalonné d’aimants supraconducteurs, associés à des structures accélératrices qui augmentent l’énergie des particules qui y sont propulsées. Il est ainsi possible pour les scientifiques d’étudier comment les particules se comportent et interagissent entre elles, et de comprendre comment elles composent le monde qui nous entoure.

Et les chercheurs n’y ont jamais observé d’entités paranormales. Celles-ci devraient, en principe, être facilement détectables à l’aide de cet instrument, puisque cette force mystérieuse serait quand même composée d’énergie qui ne serait pas entièrement nouvelle.

En d’autres termes, toutes les signatures d’énergie d’entités paranormales devraient être détectables avec le LHC, et elles ne l’ont pas été. Du moins avec l’état des connaissances actuelles.

RIP Casper.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !