•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ouest canadien, la région la plus attrayante au monde pour les minières

La mine Key Lake de Cameco, en Saskatchewan

La mine Key Lake de Cameco, en Saskatchewan

Photo : Dave Stobbe/Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Saskatchewan et le Manitoba occupent le 1er et le 2e rang mondial des territoires les plus attrayants pour l'investissement minier, selon un sondage mondial publié mardi par l'Institut Fraser.

L'étude a évalué une centaine de territoires à travers le monde, à partir de facteurs comme les politiques favorables et les formations géologiques propices à la présence de métaux et de minéraux. La Saskatchewan figurait au 2e rang l’an dernier, alors que le Manitoba apparaissait au 19e échelon de ce classement.

Classement selon l’attractivité pour les investissements dans le monde

  1. Saskatchewan
  2. Manitoba
  3. Ouest de l'Australie
  4. Nevada
  5. Finlande
  6. Québec
  7. Arizona
  8. Suède
  9. République d'Irlande
  10. Queensland (Australie)

Le Québec est le seul autre territoire canadien parmi les 10 premiers. Le Yukon est au 15e rang mondial. La Colombie-Britannique (27e) et l’Ontario (18e) ont, quant à elles, reculé dans le classement de cette année.

« Il y a une perception chez les investisseurs que les questions territoriales en Ontario et en Colombie-Britannique sont plus problématiques que, par exemple, en Saskatchewan et au Manitoba, explique Pierre Desrochers, chercheur associé à l’Institut Fraser et professeur de géographie à l’Université de Toronto. C’est la question sur laquelle les politiciens devraient travailler. »

Selon le rapport, « l’attractivité générale du Canada pour les investissements s’est améliorée en 2016, sur la base des classements combinés de tous les territoires canadiens ».

Les résultats du sondage ont été bien accueillis par l’ancien ministre conservateur des Affaires étrangères, John Baird, qui est maintenant conseiller pour la firme d'avocats Bennett Jones.

De passage à Saskatoon pour un forum économique régional, il estime que le rapport tombe à point parce que les acteurs de l'industrie se rencontreront à Toronto au début du mois de mars, à l’occasion du congrès annuel de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE).

C'est un grand coup pour le Canada d'avoir deux places sur cette liste.

Une citation de : John Baird, ancien ministre fédéral des Affaires étrangères

L’ancien ministre est également optimiste en ce qui concerne l'avenir du marché de l'uranium en Saskatchewan, qui a connu des difficultés l’an dernier. « On voit qu’il y a 60 nouveaux réacteurs nucléaires qui sont en construction dans 15 nouveaux pays. Les marchés pour les produits de la Saskatchewan sont là pour l’avenir, selon moi », a-t-il affirmé.

Des permis obtenus rapidement

L’Institut Fraser a aussi publié une étude qui examine les questions relatives à l’obtention des permis d’exploration.

L'étude souligne « qu'en général, les provinces canadiennes ont eu tendance à délivrer les permis nécessaires à l’exploration minière plus rapidement que les autres autorités compétentes ailleurs dans le monde ».

L'étude ajoute de plus « que 88 % des répondants au sondage ont déclaré avoir obtenu les permis nécessaires en six mois ou moins au Québec, ce qui en fait un des meilleurs endroits au Canada (derrière la Saskatchewan et Terre-Neuve-et-Labrador) pour la rapidité de la délivrance des permis ».

Classement canadien selon l’attractivité pour les investissements

  1. Saskatchewan
  2. Manitoba
  3. Québec
  4. Yukon
  5. Terre-Neuve-et-Labrador
  6. Ontario
  7. Territoires du Nord-Ouest
  8. Colombie-Britannique
  9. Nunavut
  10. Nouveau-Brunswick
  11. Alberta
  12. Nouvelle-Écosse

Méthodologie

Le sondage a effectué le classement de 104 territoires autour du monde, d’après une combinaison de facteurs incluant les politiques favorables et les formations géologiques propices à la présence de minéraux et métaux. Le sondage a été envoyé à 2700 individus entre le 30 août et le 18 novembre 2016; 350 réponses ont été reçues permettant ainsi de classer 104 régions à travers le globe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !