•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Moscovites demandent une nouvelle enquête sur l'assassinat de Boris Nemtsov

Des gens déposent des fleurs à l'endroit où a été assassiné l'opposant politique russe Boris Nemstov, près du Kremlin, après un rassemblement en son honneur, à Moscou.

Des gens déposent des fleurs à l'endroit où a été assassiné l'opposant politique russe Boris Nemstov, après un rassemblement en son honneur, à Moscou.

Photo : Reuters / Tatyana Makeyeva

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des milliers de Russes ont défilé dimanche dans les rues du centre de Moscou pour rendre hommage à l'opposant Boris Nemtsov, tué il y a deux ans près du Kremlin, et pour réclamer une nouvelle enquête sur son assassinat.

L'ancien vice-premier ministre, devenu l'un des principaux détracteurs du président Vladimir Poutine, a été abattu le 27 février 2015 par des personnes circulant en voiture sur un pont, alors qu'il rentrait d'un restaurant avec sa petite amie. Il était particulièrement critique envers l'intervention russe en Ukraine.

Plusieurs Tchétchènes ont été inculpés pour ce meurtre, mais les avocats de la fille de Boris Nemtsov estiment que l'enquête n'a pas permis d'identifier le commanditaire du crime.

Les opposants rassemblés dimanche à Moscou ont réclamé que les investigations ne se limitent pas aux exécutants, et ont demandé des réformes et la libération des prisonniers politiques.

La marche a coïncidé avec la sortie de prison du militant anti-Kremlin Ildar Daldine, première personne à avoir été emprisonnée en vertu d'une nouvelle législation qui a fait de certaines manifestations non violentes un délit pénal. Ildar Daldine a purgé sa peine dans une prison de Sibérie.

Les manifestants moscovites étaient 5000, selon la police, et plus de 15 000, selon un groupe d'observateurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !