•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiennes rentrent bredouilles de Königssee

Elisabeth Vathje

Photo : Getty Images / Alexander Hassenstein

Radio-Canada

Malgré un début de compétition prometteur, les représentantes de l'unifolié n'ont pas réussi à se tailler une place sur le podium aux Championnats du monde de skeleton à Königssee, en Allemagne, dimanche. La meilleure Canadienne, Elisabeth Vathje, a conclu au 6e rang.

Le pays hôte a signé un doublé avec les Allemandes Jacqueline Loelling et Tina Hermann, respectivement en or et en argent. Loelling a réalisé le meilleur temps cumulatif du week-end (2 min 35 s 35/100).

C’est la Britannique Lizzy Yarnold qui est montée sur la troisième marche du podium avec un chrono cumulatif de 2:36,08.

Des résultats encourageants pour les Canadiennes

Tous les espoirs étaient permis pour le Canada en vue de l’ultime manche sur le parcours très technique de Königssee.

En 5e position avant de s’élancer pour la dernière manche, Vathje a finalement terminé un échelon plus bas. Comme à son habitude, l’Albertaine a connu un départ fulgurant, mais a perdu de précieux centièmes en frappant le muret. Son chrono cumulatif de 2:36,84 l’a exclue du podium.

La recrue Mirela Rahneva, que plusieurs considèrent comme la révélation du skeleton canadien, a pris le 8e rang. Gagnante sur la piste naturelle de Saint-Moritz en janvier, elle n’a pas pu mieux faire qu’un temps de 52,50 s dans la dernière descente.

Courses de Mirela Rahneva aux mondiaux de skeleton à Königssee

Néanmoins, l’Ontarienne de 28 ans revendique cinq tops 5 en 7courses à sa première saison sur le circuit. Rahneva représente un bel espoir de médaille pour les Jeux olympiques de 2018.

À lire aussi : Mirela Rahneva, la révélation canadienne en skeleton

Jane Channell, la malchanceuse

La troisième Canadienne à prendre part à la course, Jane Channell, a terminé au 12e rang. La Britanno-Colombienne a joué de malchance vendredi, lors de la deuxième manche.

Channell occupait le sommet du classement à mi-chemin avant que les mauvaises conditions du parcours forcent l’annulation de la deuxième descente (qui en compte habituellement quatre).

Son temps cumulatif de 2:37,78 ne lui a pas permis de percer le top 10.

Courses de Jane Channell aux mondiaux de skeleton à Königssee

Les mondiaux de skeleton se poursuivent dimanche pour les hommes

Les hommes devront patienter à dimanche pour les manches trois et quatre, aussi disputées aux mêmes heures que les femmes (dans la nuit au Québec, à 2 h 30 et 4 h 30 HNE). Les amateurs auront à l'oeil les Canadiens Barrett Martineau, Dave Greszczyszyn et Kevin Boyer.

Le skeletoneur canadien Barrett MartineauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le skeletoneur canadien Barrett Martineau

Photo : Getty Images / Jan Hetfleisch/Bongarts

La saison de skeleton, qui se termine normalement avec les Championnats du monde, se conclura en mars avec la tenue de l’épreuve-test olympique, à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Les skeletoneurs canadiens étaient repartis les mains vides de Sotchi en 2014. Avec à sa tête la recrue Mirela Rahneva, la délégation canadienne croit en ses chances de médailles en 2018.

Gagnants de médailles dans l’histoire du skeleton canadien :

  • Duff Gibson
  • Jon Montgomery
  • Mellisa Hollingsworth
  • Michelle Kelly
  • Lindsay Alcock
  • Deanna Panting
  • Sarah Reid
  • Daria Deschamps
  • Paul Boehm
  • John Fairbairn
  • Elisabeth Vathje
  • Jane Channell
  • Mirela Rahneva

Bobsleigh et skeleton

Sports