•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Chalet Dubuc rasé par les flammes

L'incendie a ravagé le chalet Dubuc.

Un incendie a ravagé le chalet Dubuc.

Photo : courtoisie Joël Girard

Radio-Canada

Le Chalet Dubuc, dans le secteur du Portage-des-Roches à Laterrière, a été complètement détruit par les flammes. La cause de l'incendie, qui s'est déclaré vendredi en fin d'avant-midi, n'est pas connue pour le moment.

Les pompiers ont eu de la difficulté à se rendre sur les lieux en raison de la neige abondante qui se trouvait dans le chemin privé menant aux installations. Un camion s’est même enlisé sur la route.

Les pompiers n’ont rien pu faire, une fois sur place, pour sauver la grande résidence en bois qui a été le chalet de l’homme d’affaires et politicien Julien-Édouard-Alfred Dubuc au début du 20e siècle, puis une maison familiale, avant de devenir une auberge.

À l'arrivée des pompiers, près des deux tiers du bâtiment étaient en feu. « On parlait quasiment d’une perte totale à ce moment-là. La principale chose qui a été à faire par les intervenants, ça a été de vérifier, de s’assurer qu’il n’y avait personne sur place et dans les bâtiments adjacents », indique le chef aux opérations du service des incendies de Saguenay, Éric Morin.

Personne n’a été blessé, mais après l'extinction complète des flammes en fin d'après-midi, il ne restait qu’un tas de cendre sur les fondations, et les deux grandes cheminées.

Au cours des dernières années, la résidence accueillait quelques réceptions pendant l'été, mais aucune activité n'y avait lieu pendant l’hiver. Les quelques dizaines de roulottes qui passent l'hiver sur le terrain derrière la propriété n'ont pas été endommagées par le feu.

Le chalet en flammesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chalet est une perte totale.

Photo : courtoisie Joël Girard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers