•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un enseignant francophone de Lethbridge accusé d’exploitation sexuelle d'enfants

Dwayne Schnell
Dwayne Schnell Photo: Facebook
Radio-Canada

L'enseignant Dwayne Schnell, de l'École La Vérendrye en Alberta, a été arrêté mercredi pour possession, accession et distribution de pornographie juvénile. Plusieurs ordinateurs et appareils électroniques ont été saisis à sa résidence, a précisé la police.

L’homme de 37 ans est enseignant de 7e à 12e année à l’école francophone de Lethbridge depuis 2014.

La direction scolaire a d’abord réagi sur les réseaux sociaux.

 

Dans une conférence de presse, le directeur du Conseil scolaire FrancoSud, Daniel Therrien, a déclaré avoir rencontré le personnel de l'école « pour les informer de la situation, mais aussi pour revoir avec eux les procédures et les stratégies qui seront mises en place lundi prochain lorsque les élèves vont retourner à l’école. »

Jeudi et vendredi ne sont pas jours de classe à l'École La Vérendrye à cause du congrès des enseignants qui s'étire sur deux jours.

« Lundi prochain, a poursuivi Daniel Therrien, les enseignants seront accompagnés par l’équipe de soutien du conseil scolaire pour accueillir les élèves et prendre le temps de les écouter, de répondre à certaines de leurs questions et pour s’assurer de leur transmettre le message qu’ils sont en sécurité dans l'école. »

Le directeur a affirmé avoir prévenu les parents jeudi, en début d'après-midi, de l'arrestation de l'enseignant. Il a ajouté que le personnel était « bouleversé et en état de choc » et que du soutien leur sera également offert.

Daniel Therrien n'a pas clarifié le statut de Dwayne Schnell, mais a confirmé qu'il n'enseignera pas lors du retour en classe.

L’équipe provinciale d'intervention contre l'exploitation des enfants sur Internet précise que l’enquête a débuté en janvier lorsqu’elle a reçu de l’information du Centre national pour les enfants disparus et exploités (NCMEC), basé aux États-Unis.

L’organisme les a prévenus qu’un usager des réseaux sociaux téléchargeait du matériel montrant de l’exploitation sexuelle de mineurs.

La police a attesté que les trois chefs d'accusation contre Dwayne Schnell sont en lien avec cet incident et que ce dernier n'était pas connu des services de l'ordre.

Questionnés à savoir si ces crimes supposés auraient pu survenir à l'École La Vérendrye, les enquêteurs ont répondu que « s'il n'est pas possible d'en être certain à 100 %, rien ne nous indique pour l'instant que des élèves ou d'autres membres du personnel ont été impliqués ».

La police indique aussi que son enquête n’est pas terminée et qu’elle évalue la possibilité de déposer plus d’accusations contre l’enseignant.

Alberta

Justice et faits divers