•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oreillons : multiples cas dans des bars de Toronto

Photo d'un médecin qui ausculte une femme.

Patiente examinée par un médecin

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le bureau de la santé publique de Toronto enquête sur 14 cas confirmés de personnes de 18 à 35 ans souffrant des oreillons.

Parmi les personnes infectées, nombre d'entre elles avaient fréquenté des bars de l’ouest du centre-ville, indique la santé publique, qui poursuit son enquête.

Les oreillons se caractérisent par l’inflammation des glandes parotides et des douleurs dans l'oreille.

Le virus causant cette maladie infectieuse se transmet d’une personne à une autre par la toux, ainsi que par le contact avec des gouttelettes de salive (lors du partage de boissons, de nourriture ou d’ustensiles), ou encore à l'occasion d’un baiser, entre autres.

Le risque d’infection est « faible », indique la santé publique, qui recommande tout de même certaines mesures de prévention  :

  • Vérifier qu’on a été vacciné contre la maladie. Les personnes nées après 1970 devraient avoir reçu deux doses.
  • Contacter son docteur si on montre des symptômes d’infection, comme un gonflement des glandes salivaires (ou des douleurs à celles-ci), de la fièvre et des maux de tête.

Les complications liées aux oreillons incluent la méningite, l’encéphalite ainsi que des pertes auditives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !