•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agrandissement de la maison de soins palliatifs de Sudbury 

Entrée extérieur avec stationnement couvert

C’était soirée d’assemblée annuelle lundi soir à la Maison McCulloch du Grand Sudbury.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Maison McCulloch Hospice, anciennement la Maison Vale Hospice, construira une nouvelle aile de 10 lits. Il s'agit d'un projet de 5,1 millions de dollars qui inclut aussi des rénovations à l'édifice existant.

Un texte de Sophie Houle-Drapeau

La Fondation organise une collecte de fonds dans le but d’amasser 3,35 millions de dollars. Près de la moitié de l’objectif a déjà été atteint, explique le directeur général, Léo Therrien, notamment grâce au don de la famille McCulloch en décembre dernier.

Rebaptisée au nom d’un mécène

La Fondation de soins palliatifs de Sudbury a été renommée la Maison McCulloch Hospice en décembre à la suite du plus gros don de son histoire.

La famille McCulloch dont le fils Steven y est décédé il y a trois ans a donné 1 million de dollars.

L’agrandissement de la maison de soins palliatifs se fera sur un terrain que la Fondation louera de l’hôpital St Joseph’s Health Centre.

L’expansion de la Maison de soins palliatifs ajoutera :

  • trois lits de soins palliatifs de plus
  • six nouveaux lits de répit de courte durée
  • une suite pédiatrique transitionnelle éducative à usage multiple, avec une aire commune
  • une clinique de soins ambulatoires pour la gestion de douleur et des symptômes
  • un agrandissement au Sentier de la vie sur les rives du lac Bethel

Un premier lit de soins palliatifs pour enfants dans le Grand Sudbury

La nouvelle partie inclura une suite pédiatrique pour y accueillir les enfants en fin de vie et leurs familles.

Le directeur général, Léo Therrien, indique toutefois que la suite ne sera pas dédiée qu’aux enfants.

Le directeur de la Maison McCulloch en entrevue à l'émission Ça parle au NordAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le directeur de la Maison McCulloch à Sudbury

Photo : Radio-Canada / Carl Sincennes

Environ 2 enfants par année viennent mourir à la Maison McCulloch Hospice.

Près d’une personne sur trois meurt avant d’avoir accès à un lit à la Maison McCulloch Hospice.

Cet ajout devrait permettre à la Fondation de mieux répondre à la demande, explique Léo Therrien.

Trente pour cent [des gens qui font une] demande d’admission sont décédés avant de pouvoir entrer à la Maison, car elle est toujours pleine depuis qu’elle est ouverte en 2008.

Léo Therrien, directeur général de la Maison McCulloch Hospice

« Cela veut dire qu’il y a des gens qui sont sur la liste d’attente qui finissent par aller mourir à l’hôpital et ce n’est pas là qu’ils veulent aller », explique monsieur Therrien.

La construction devrait commencer au mois de juin et l’ouverture est prévue pour l’été 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !