•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonne année pour les découvertes archéologiques sur la Côte-Nord

Vanessa Copeau-Collard de Pessamit tenant le pied d’une poupée de porcelaine trouvée au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes.
Vanessa Copeau-Collard de Pessamit tenant le pied d’une poupée de porcelaine trouvée au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes. Photo: Archéo-Mamu Côte-Nord
Radio-Canada

D'Essipit à Natashquan, en passant par la Pointe-aux-Outardes et Moisie, l'organisme Archéo-Mamu Côte-Nord a découvert et fouillé près d'une dizaine de sites archéologiques cette année.

Un texte de Vincent Larin

« C’est la demande », explique simplement l'archéologue et directeur d'Archéo-Mamu, François Guindon, pour justifier le nombre élevé de fouilles que son organisme a effectué sur la Côte-Nord cette année.

Pour écouter l'entrevue de François Guindon à l'émission Bonjour la Côte :

Quelques endroits où des fouilles ont été menées:

  • Dans le secteur de la communauté autochtone d’Essipit, où deux projets, un à l’intérieur des terres et l’autre dans la communauté elle-même, ont été menés. Les fouilles menées dans la communauté ont permis de déterrer les restants d’un campement, où des autochtones allaient se préparer avant de séjourner à l’intérieur des terres. « Il y avait beaucoup de pierres taillées. Des milliers et des milliers d’artefacts, certains datés de 5000 ans avant aujourd’hui », s'exclame-t-il.
  • Au Parc-Nature de Pointe-aux-Outardes, où un premier site archéologique a été confirmé sur la terre ferme.
  • À Natashquan, sur le site de la pourvoirie Hipou, qui appartient à la communauté.

Voici quelques-une de ces découvertes (chaque carré représente un centimètre) :

Pièce du mécanisme d'un fusil à percussion, une technologie ayant remplacé le mousquet, trouvée à l'ancien village de pêche de Moisie.Pièce du mécanisme d'un fusil à percussion, une technologie ayant remplacé le mousquet, trouvée à l'ancien village de pêche de Moisie. Photo : Archéo-Mamu Côte-Nord
Porte-savon en céramique, vu de côté, trouvé à l’intérieur d’une habitation de l’ancien village de Moisie et datant du début du 20e sièclePorte-savon en céramique, vu de côté, trouvé à l’intérieur d’une habitation de l’ancien village de Moisie et datant du début du 20e siècle Photo : Archéo-Mamu Côte-Nord
Outil amérindien en quartz ayant pu servir à gratter des matières comme l’os ou le bois. Trouvé sur le territoire ancestral de la Première Nation des Innus d'Essipit, en Haute-Côte-Nord.Outil amérindien en quartz ayant pu servir à gratter des matières comme l’os ou le bois. Trouvé sur le territoire ancestral de la Première Nation des Innus d'Essipit, en Haute-Côte-Nord. Photo : Archéo-Mamu Côte-Nord
Ensemble d’outils en pierre provenant du territoire ancestral de la Première Nation des Innus d'Essipit, dont certains ont pu être datés à environ 1800 ans avant aujourd’hui. La matière translucide est un cristal de quartz aussi connu comme quartz hyalin.Ensemble d’outils en pierre provenant du territoire ancestral de la Première Nation des Innus d'Essipit, dont certains ont pu être datés à environ 1800 ans avant aujourd’hui. La matière translucide est un cristal de quartz aussi connu comme quartz hyalin. Photo : Archéo-Mamu Côte-Nord

L’archéologue et directeur de l’organisme Archéo-Mamu, François Guindon, présentera au public les faits saillants de ces découvertes, ainsi que quelques-unes des pièces archéologiques mises au jour en 2016 lors d'une conférence de presse à la bibliothèque Alice-Lane, le 21 février 2017 à 19 h.

D'après les informations de l'émission Bonjour la côte

Côte-Nord

Science