•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nettoyage en cours d’une fuite de pétrole près d'Edmonton

Photo de morceaux de pipelines.

Des morceaux de pipelines.

Photo : Reuters / Terray Sylvester

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs jours pourraient être nécessaires pour nettoyer environ 200 000 litres de condensat de pétrole qui se sont déversés vendredi après-midi dans le comté de Strathcona, à l'est d'Edmonton, après un incident sur la ligne 2A d'Enbridge.

Selon un communiqué de l’Office national de l’énergie (ONE), la totalité du produit déversé a été contenue dans la tranchée où l’incident est survenu, et la ligne a été immédiatement fermée. L’ONE indique que non seulement le déversement ne présente aucun danger pour la sécurité du public et des travailleurs, mais que la qualité de l’air est surveillée.

Toute la canalisation doit être vidangée sur une longueur de 20 kilomètres pour procéder au nettoyage. Environ 490 000 litres ont déjà été récupérés.

Enbridge rejette la fuite sur des travaux à proximité effectués par TransCanada et Ledcor, mais cette explication n’a pas encore été confirmée par le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada, qui enquête sur l’incident.

« On enquête sur les incidents qui peuvent nous amener à en apprendre plus sur la sécurité et à réduire les risques dans le système. Nous avons été d’avis que cet incident était un de ceux-là », a expliqué l'enquêteur principal de pipelines au BST, Manuel Kotchounian.

De son côté, l’ONE passe en revue le plan initial de nettoyage et d’assainissement d’Enbridge et demandera un plan détaillé une fois que le pipeline aura été mis à nu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !