•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des années d'attente pour un nettoyage de dents

Gaston Lepage refuse des nouveaux clients depuis 2005.

Gaston Lepage refuse des nouveaux clients depuis 2005.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les dentistes se font rares en Gaspésie. Si bien que plusieurs familles doivent faire plus de deux heures de route afin d'obtenir un rendez-vous.

C'est le cas de Nathaniel Budd et de sa famille. Un peu avant Noël, la famille de Sainte-Anne-des-Monts a hypothéqué une journée entière afin de se rendre à Rimouski, à 2 h 30 de route, pour s'y faire examiner les dents.

C'est l'endroit le plus près de chez eux où ils ont pu obtenir des rendez-vous.

Deux heures et demie de route aller, donc cinq heures de voyagement pour aller voir un dentiste. Quand j'étais à Montréal, c'était cinq minutes en vélo!

Nathaniel Budd, résident de Sainte-Anne-des-Monts
Nathaniel Budd et sa famille se sont rendus à Rimouski pour leur examen annuel.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nathaniel Budd et sa famille se sont rendus à Rimouski leur examen annuel.

Photo : Radio-Canada

On ne trouve qu'un seul dentiste à Sainte-Anne-des-Monts, et il affiche complet depuis 2005. Gaston Lepage affirme qu'il aimerait accueillir plus de clients, mais les délais d'attente deviendraient déraisonnables. « On a un an et trois mois d'attente, là. Si on accepte d'autres patients, on va avoir deux, trois ans d'attente. C'est pas rendre service à la clientèle qui est établie. »

On refuse peut-être trois, quatre personnes par jour depuis 2005... Faites le compte!

Gaston Lepage, dentiste à New Richmond

La Gaspésie affiche le pire ratio de patients par dentiste au Québec. Alors qu'à Montréal, on trouve environ 1000 habitants par dentiste, le ratio atteint 3400 dans la péninsule.

Le ratio de patients par dentistes est beaucoup plus élevé en Gaspésie qu'ailleurs au Québec.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ration de patients par dentistes est beaucoup plus élevé en Gaspésie qu'ailleurs au Québec.

Photo : Radio-Canada

Même constat depuis 10 ans

Peter White, dentiste à New Richmond, est membre du conseil d'administration de l'Ordre des dentistes du Québec. Il milite depuis de nombreuses années pour tenter d'améliorer la situation.

Nous, ici, à New Richmond, on a reçu quelques patients en urgence qui attendaient depuis déjà un an et demi. C'est triste.

Peter White, membre du conseil d'administration de l'Ordre des dentistes du Québec

Le problème s'étend dans l'ensemble de la Gaspésie : de la Baie-des-Chaleurs à la Haute-Gaspésie en passant par Grande-Vallée.

Il est difficile de recruter de nouveaux dentistes, puisque ceux-ci tendent à demeurer en ville une fois leurs études terminées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé physique et mentale