•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Viviane Michel demande une police autochtone indépendante

Viviane Michel, présidente de l’association Femmes autochtones du Québec

Viviane Michel, présidente de l’association Femmes autochtones du Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon la présidente de Femmes autochtones du Québec, Viviane Michel, les cas évoqués d'abus sexuels dans le reportage d'Enquête sont loin d'être isolés.

« Chaque fois que je vais dans les communautés, des cas d'abus sexuels me sont rapportés, » dit Viviane Michel.

Elle ajoute qu'il y a nécessité que la police autochtone dans les réserves soit indépendante du Conseil de bande qui l'engage.Viviane Michel est interviewée par Julie Drolet.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

La présidente de Femmes autochtones demande un police autochtone indépendante

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !