•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement illégal de pétrole près d’une usine de traitement des eaux 

Une carte de la Saskatchewan qui montre Lloydminster.

Une fuite de pétrole s'est produite à Lloydminster, à la frontière entre l'Alberta et la Saskatchewan.

Photo : Google

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des équipes se sont rendues sur les lieux de ce qu'elles croyaient être une fuite de pétrole d'un oléoduc, mais qui s'est avéré un déversement illégal à partir d'une remorque-citerne, à proximité d'une usine de traitement des eaux au nord-est de Lloydminster, en Saskatchewan, mardi.

Le gouvernement a confirmé mercredi qu’il ne s’agissait pas d’une fuite d’un pipeline comme ce qui avait été d'abord avancé. Selon une porte-parole, la municipalité de Lloydminster estime que 2000 litres de pétrole brut ont été jetés dans un canal menant à l’usine de traitement des eaux.

Des sacs de sable ont été installés afin de contenir les hydrocarbures et le nettoyage du fossé était en cours mercredi. Le gouvernement estime que 48 heures seront nécessaires pour retirer le pétrole du canal.

Le gouvernement spécifie qu’il n’y a aucune menace de contamination de l’eau potable ni des infrastructures de l’usine de traitement des eaux. Le ministère de l'Environnement est sur place et l’Agence de sécurité de l’eau de la Saskatchewan a été avertie, selon la municipalité.

Les autorités municipales demandent tout de même aux automobilistes d’éviter le secteur.

Mardi vers 12 h 30, une équipe municipale a répondu à un signalement concernant la présence de pétrole à proximité de l’usine de traitements des eaux, à quelques kilomètres à l’extérieur de la ville, du côté saskatchewanais de la frontière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !