•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’abattage de frênes se poursuit à Gatineau

La Maison du citoyen de Gatineau (hôtel de ville).
La Maison du citoyen de Gatineau (hôtel de ville).

La Ville de Gatineau doit poursuivre, lundi, l'abattage d'arbres dans certains boisés municipaux en raison de la présence de l'agrile du frêne.

Des arbres situés en bordure de rue seront aussi abattus, mais le début des travaux est retardé en raison des opérations de déneigement lundi.

Les arbres infestés finiront par mourir et peuvent s'effondrer. C’est pourquoi ceux qui sont situés près des résidences, des routes et des sentiers sont abattus, afin de prévenir les accidents.

Cinq parcs recevront dans les prochaines semaines la visite d'employés, qui poursuivent l’abattage.

Voici les parcs touchés :

  • Parc Louis-Taché : 583 arbres
  • Parc de la Sucrerie : 540 arbres
  • Corridor Père-Bériault : 500 arbres
  • Parc Saint-Exupéry : 354 arbres
  • Parc Le Roy : 16 arbres

« Pour des raisons de sécurité, la Ville a procédé à l'abattage de plusieurs, en fait, de tous les frênes dans les parcs aménagés où il y a des structures de jeux », explique le conseiller du district de Limbour, Cédric Tessier.

Là, on est rendu dans les parcs non aménagés, où ce sont des boisés mixtes, où il y a quand même une proximité avec des terrains privés, des routes et des sentiers.

Cédric Tessier, conseiller municipal, district de Limbour

On ignore à quel moment les opérations se termineront, précise l’élu.

Par ailleurs, la très grande majorité des arbres visés par l’abattage sont des frênes, mais d’autres arbres qui posent problème seront aussi coupés par la même occasion.

La plupart seront laissés sur place, pour favoriser la régénération, l'agrile n'y étant plus présent.

La Ville de Gatineau estime que d'ici cinq ans la totalité des frênes situés sur son territoire seront infestés par l'insecte exotique ravageur. Depuis 2003, la Ville de Gatineau a dû abattre près de 10 000 arbres touchés.

Ottawa-Gatineau

Environnement