•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« C’est la pire chose que j'aie jamais vécue » - Andrea Petkovic

Andrea Petkovic

Andrea Petkovic

Photo : Getty Images / Peter Parks

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La cérémonie d'avant-match de l'affrontement entre les États-Unis et l'Allemagne a été le théâtre d'une scène controversée. Les organisateurs du match de la Fed Cup, qui se tenait à Hawaï, ont fait entendre une version proscrite de l'hymne national allemand.

« Nous sommes en 2017, il est inconcevable que quelque chose comme ça puisse se produire aux États-Unis », a affirmé la joueuse allemande Andrea Petkovic.

Avant le coup d'envoi du match de simple entre Alison Riske et Andrea Petkovic, à Lahaina, un soliste a interprété le premier couplet de l'hymne allemand qui est interdit depuis 1945.

Ce premier couplet, qui commence par Deutschland, Deutschland über alles (« L'Allemagne, l'Allemagne par-dessus tout ») a une connotation ouvertement nationaliste.

Les joueuses allemandes, leur encadrement et les quelques dizaines de supporteurs présents ont été scandalisés par cet impair.

La capitaine Barbara Rittner n’a pas mâché ses mots. « C’est un véritable scandale, c’est inexcusable », a-t-elle déclaré.

La première strophe, qui avait été récupérée par le régime nazi, reste tabou en Allemagne.

La Fédération américaine de tennis se confond en excuses

L’organisation n’a pas tardé à s’excuser par l’entremise de son compte Twitter en ajoutant : « Cette erreur ne se reproduira plus. »

 

De telles gaffes ont déjà eu lieu lors de certaines compétitions sportives dans le passé, notamment aux Championnats du monde de canoë-kayak 2011, à Szegeg, en Hongrie.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !