•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

McMorris et Parrot signent le doublé au Jamboree de Québec

Le vainqueur Mark McMorris (au centre), entouré de Maxence Parrot (2e, à gauche) et de Anton Mamaev (3e, à droite), au terme de la compétition de grand saut en planche à neige au 12e Jamboree de Québec

Le vainqueur Mark McMorris (au centre), entouré de Maxence Parrot (2e, à gauche) et de Anton Mamaev (3e, à droite), au terme de la compétition de grand saut en planche à neige au 12e Jamboree de Québec

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le Canadien Mark McMorris a remporté les grands honneurs de la Coupe du monde de big air (grand saut) en planche à neige samedi soir, lors du 12e Jamboree de Québec. McMorris a devancé son compatriote, le Québécois Maxence Parrot, au tout dernier saut de la compétition.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Le médaillé d'or jubilait après la course. « Je reviens d'une blessure et je connais beaucoup de succès, a dit l'athlète de Regina. Gagner ce soir, au Canada, sur mon dernier essai, la dernière descente de la soirée, c'est très spécial! »

Avec sa victoire, McMorris décroche du même coup le petit globe de cristal de la discipline.

Le Québécois Maxence Parrot avait pourtant réussi à mettre de la pression sur les épaules de son coéquipier dans le troisième et dernier tour. L'athlète de Bromont s'était hissé provisoirement au sommet du classement avec un triple saut périlleux désaxé avec rotation à 1440 degrés.

McMorris a offert la même manœuvre, mais il a posé une main au sol à l'atterrissage. Son total de 189,50 points, accordé à ses deux meilleurs sauts, lui a toutefois permis de supplanter Parrot (184,75 points) et de monter sur la plus haute marche du podium.

« La compétition de cette année était vraiment féroce. Au début de la semaine, je ne planifiais même pas de faire deux triples (sauts) en finale. J'ai réussi à faire mes deux triples, j'ai réussi à [gérer] la pression sur ma troisième descente et à atterrir mon saut parce que si je n'atterrissais pas, je n'embarquais pas sur le podium », a-t-il raconté.

De bon augure pour Pyeongchang

La performance des Canadiens sur les rampes de big air en 2016-2017 laisse présager de belles choses avec l'entrée de cette épreuve aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018.

À trois reprises, des planchistes unifoliés sont montés sur les deux premières marches du podium en six épreuves de la Coupe du monde cette saison.

« L'équipe canadienne est extrêmement forte en ce moment. On est sept Canadiens au total sur l'équipe nationale. Très souvent, on voit quatre, cinq ou six athlètes dans les finales. Même qu'on a balayé deux podiums cette année. Ça va super bien », a soutenu Parrot.

Le problème pour les planchistes sera de réussir à se tailler une place dans l'équipe olympique. Seulement quatre athlètes seront choisis pour représenter le pays en Corée du Sud.

Descente acrobatique dimanche

Le 12e Jamboree de Québec prendra fin dimanche. Les athlètes se dirigeront à la station de ski de Stoneham pour l'épreuve de la descente acrobatique (slopestyle). McMorris tentera de signer le doublé, après avoir pris le 1er rang des qualifications samedi matin.

En ski acrobatique, Kim Lamarre (Québec) et Alex Beaulieu-Marchand (Saint-Augustin-de-Desmaures) seront à surveiller.

Surf des neiges

Sports