•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Yukon Quest tire à sa fin en Alaska

équipe de traîneau à chiens

Le conducteur de traîneaux à chiens Brian Wilmshurst trotte le long de la route Bonanza avant son arrivée à Dawson lors du Yukon Quest 2017.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les équipes de la course de traîneaux à chiens Yukon Quest s'approchent du sprint final vers la ligne d'arrivée à Fairbanks en Alaska.

Dix-sept équipes sont encore en lice après que quatre ont abandonné la compétition depuis le départ de Whitehorse le 4 février dernier. La Yukonnaise d'origine japonaise, Yuka Honda, a délaissé la course après la mort de son chien Firefly juste avant son arrivée à Dawson, le point de mi-course.

  • Images aériennes de la course par Jassin Godard pour Radio-Canada, commentaire de Marcelle Fressineau, conductrice de traîneaux à chiens :
 

Le plus difficile est à venir

Le Yukon Quest se targue d'être la course de traîneaux à chiens la plus difficile au monde. Du côté alaskien, les équipes devront de fait gravir et redescendre trois sommets de montagne dans les jours à venir.

La montée du sommet Eagle, une ascension de 838 mètres, est tout particulièrement périlleuse d'autant qu'elle est suivie d'un autre sommet, Rosebud, dont la descente ensuite se fait sur 880 mètres particulièrement escarpés.

Ligne d'arrivée déplacée

Les organisateurs du Yukon Quest ont annoncé que la ligne d'arrivée à Fairbanks serait installée sur la rive de la rivière Chena plutôt que sur la glace même tel qu'à l'accoutumée, et ce pour des raisons de sécurité. C'est que l'épaisseur de la glace se situe entre 5 et 16 centimètres, ce qui serait suffisant pour les équipes selon les responsables, mais pas tout à fait sécuritaire pour une foule de spectateurs.

une équipe arrive à Dawswon sous la bannière du Yukon QuestAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'arrivée à Dawson représente pour les équipes du Yukon Quest le point de la mi-course et un repos de 36 heures obligatoire.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !