•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne de financement de 40 M$ pour le parc Wanuskewin

Trois personnes performent des chants autochtones traditionnels lors du lancement de la campagne de financement pour le parc Wanuskewin.

Une cérémonie autochtone lors du lancement de la campagne de financement du parc historique Wanuskewin à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le parc historique Wanuskewin, à Saskatoon, a lancé jeudi une campagne de financement ambitieuse dans le but de ramasser 40 millions de dollars afin de revitaliser son site et de ramener des bisons sur ses terres.

Plusieurs représentants de communautés autochtones ont lancé la campagne Thundering Ahead, jeudi. Le parc veut se concentrer sur quatre points pour assurer son renouveau, notamment en misant sur le retour des bisons.

« Les bisons nous ont ramenés à cette vallée et nous ont soutenus physiquement, spirituellement et économiquement », a affirmé le chef du conseil tribal de Saskatoon et coprésident de la campagne, Felix Thomas. « Ramener les bisons représente une guérison pour nos communautés. Ce serait un retour significatif », a-t-il ajouté.

Le parc, qui valorise l’héritage des communautés autochtones, tente également d’être classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. En août, la Ville de Saskatoon a permis au parc de louer 150 hectares de terres publiques pour la somme de 1 $ par année, pendant 99 ans, afin de l’aider dans sa candidature.

Une partie des fonds ramassés lors de la campagne serviront à acquérir de nouvelles terres et étendre le territoire du parc.

L’endroit veut aussi améliorer sa capacité à éduquer et préserver l’art et la culture autochtone, ainsi que sauvegarder l’écologie et la biodiversité du site.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Autochtones