•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une banque alimentaire qui distribuera du tilapia frais

L'aquaponie jumèle l'élevage de poissons et de végétaux.

Les Ontariens, qui ont recours à la banque alimentaire de Mississauga, peuvent depuis peu ajouter à leur panier des aliments frais. La banque alimentaire s'est lancée dans l'aquaponie depuis peu. Cette forme de culture jumèle l'élevage de poissons et celui de végétaux.

Il était difficile pour la banque alimentaire de Mississauga de fournir des aliments frais aux plus démunis. Dans cette région, comme l'explique son directeur, Christopher Hatch, il n'y a plus de maraîchers.

« Nous n'avons plus de fermes dans la région. Notre offre de produits frais ne faisait que péricliter », ajoute-t-il.

Depuis un mois, la banque alimentaire produit 40 pommes de laitue par semaine, et ce, grâce à l'aquaponie. Il s'agit d'une première en Ontario.

Des laitues qui poussent sous une lumière violette.Des laitues qui poussent sous une lumière violette. Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

L'eau utilisée pour les aquariums des poissons sert à faire pousser la salade. Les racines flottent dans cette eau, qui contient une forte concentration de fertilisants provenant des déjections des tilapias du Nil.

Les plantes, à leur tour, vont nettoyer l'eau pour les poissons.

Christopher Hatch espère que leur expérience incitera d'autres banques alimentaires de la province à faire de même.

C'est un modèle très facile à reproduire. Pas besoin d'un grand espace. [...] C'est idéal pour des villes qui sont loin des agriculteurs comme Toronto et Ottawa.

Christopher Hatch, directeur de la Banque alimentaire de Mississauga

600 poissons par année

Ce type de culture utilise seulement 5 % de la quantité d'eau normalement nécessaire dans les champs, explique le gérant des installations, Colin Cotton. Il ajoute que, en plus d'être une culture plus écologique, l'aquaponie permet de ne plus retrouver de terre entre les feuilles de la salade.

La banque alimentaire prévoit distribuer ses premiers poissons frais à la fin mars. L'organisme estime qu'il donnera 600 poissons et 11 000 laitues tous les ans aux plus démunis.

Des tilapias du Nil dans un aquariumDes tilapias du Nil qui seront distribués à la fin mars aux personnes dans le besoin. Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Toronto

Industrie alimentaire