•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le retour de parents-secours à Trois-Rivières

Logo de l'organisation Parents-Secours, créée en 1976.

Logo de l'organisation Parents-Secours, créée en 1976.

Photo : Parents-Secours

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs adultes se souviennent bien de l'image rouge et blanche de Parents-Secours qui était dans les fenêtres de plusieurs maisons de leur quartier. Le mouvement s'est pratiquement éteint à Trois-Rivières, mais un comité tente de lui donner une deuxième vie.

Un texte de Claudie Simard

Le nombre de citoyens prêts à faire les démarches pour devenir foyer-refuge a grandement diminué au cours des dernières années.

Pour pouvoir mettre le logo de Parents-Secours à sa fenêtre, « il faut demeurer au premier étage ou au rez-de-chaussée, puis il faut que la porte d’entrée mène sur l’extérieur », explique Josée Lefebvre, présidente du comité de Trois-Rivières.

L'organisme à but non lucratif permet aux enfants et aux aînés qui se sentent en danger de pouvoir aller se réfugier chez un citoyen qui affiche le logo.

Ils ne sont que trois à siéger à ce comité, mais la présidente a bien l’intention de faire revivre Parents-Secours dans la région.

C’est prouvé que lorsqu’il y a des pancartes Parents-Secours les gens qui ont de mauvaises intentions se disent, c’est un quartier qui se tient, c’est un quartier qui observe

Josée Lefebvre, présidente du comité Parents-Secours de Trois-Rivières

Elle compte faire connaître le logo aux enfants en allant à la rencontre des élèves de certaines écoles de Trois-Rivières.

La campagne de sensibilisation inclura aussi les personnes aînées, qui sont aussi visées par les services de l'organisation.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Facteur matinal | Entrevue avec Josée Lefebvre

Devenir bénévole

Il existe deux comités Parents-Secours en Mauricie et au Centre-du-Québec : un à Trois-Rivières et l’autre à Kingsey Falls.

Les bénévoles reçoivent une formation et les services policiers vérifient s’il y a des antécédents judiciaires.

Il n’y a pas de temps minimum requis; le bénévole met l’enseigne de l’organisation à sa fenêtre lorsqu’il est disponible.

Parents-Secours a été créé en 1976 à la suite de la disparition d'un jeune garçon dans la région de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !