•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Est du Québec perd des habitants, le reste du Québec en gagne

La population est en baisse dans l'ensemble des régions de l'Est du Québec.

La population est en baisse dans l'ensemble des régions de l'Est du Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les régions Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord sont les seules au Québec à connaître une baisse de leur population, selon le dernier recensement de Statistique Canada. La Gaspésie est la région la plus touchée, avec une baisse de 4 % entre 2011 et 2016.

Un texte d'Édith Drouin

La population de la Côte-Nord a diminué de 2,4 %, alors que celle du Bas-Saint-Laurent a connu une chute démographique de 1,3 %. La Côte-Nord est maintenant plus peuplée que la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Pendant ce temps, des régions similaires connaissent des hausses de population, bien que modestes. Par exemple, l’Abitibi-Témiscamingue gagne 0,7 % et le Saguenay-Lac-Saint-Jean 0,5 %.

Des hausses et des baisses à l'échelle municipale

Au Bas-Saint-Laurent, certaines villes ont toutefois connu des hausses de population, comme Rimouski à 3,8 % et Rivière-du-Loup à 0,3 %. La plus grande décroissance se trouve à Mont-Joli, avec une diminution de 6,8 %.

En Gaspésie, le portrait est plus uniforme avec des diminutions dans toutes les villes de plus de 5000 habitants. Sainte-Anne-des-Monts connaît par exemple une baisse de 7,2 % et Gaspé de 3,9 %

Sur la Côte-Nord, on enregistre une baisse de 2,6 % à Baie-Comeau, de 1,1 % à Sept-Îles et une hausse de 2,2 % à Port-Cartier.

Évolution de la population par région

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

2011 : 94 079

2016 : 90 311

Côte-Nord

2011 : 94 766

2016 : 92 518

Bas-Saint-Laurent

2011 : 199 977

2016 : 197 385

Bas-Saint-Laurent

Société