•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rachel Barber : chanteuse officielle de l'hymne national... à Powassan!

La jeune chanteuse Rachel Barber, avant d'interpréter l'hymne national.

La jeune chanteuse Rachel Barber a porté chance aux Voodoos de Powassan. Plus tôt dans la saison, l'équipe a remporté plus d'une trentaine de parties consécutives.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La jeune auteure-compositrice-interprète Rachel Barber est la chanteuse officielle des Voodoos de Powassan, dans la Ligue de hockey junior A du nord de l'Ontario (NOJHL).

Un texte de Frédéric ProjeanTwitterCourriel  

Elle participe en fin de semaine à l'événement Quand ça nous chante, de l'APCM.

On l'a rencontrée à Powassan.

Elle nous parle de sa vie, et de sa carrière, dans ses mots à elle.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La jeune chanteuse Rachel Barber a porté chance aux Voodoos de Powassan. Plus tôt dans la saison, l'équipe a remporté plus d'une trentaine de parties consécutives.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

1re période : la présentation

Qui est Rachel Barber?

Rachel Barber est une auteure-compositrice-interprète venant de la région de North Bay qui est passionnée par la musique et la culture franco-ontarienne.

Que veux-tu faire dans la vie?

L'année prochaine, je me dirige vers le postsecondaire pour commencer mon baccalauréat en art. Mon but à court terme est de compléter un baccalauréat en éducation afin de pouvoir enseigner au secondaire. Un jour, j'aimerais travailler en tant que surintendante ou directrice de l'éducation à un conseil scolaire de langue française.

Ton plus grand rêve?

C'est certain que comme tout autre artiste, j'aimerais poursuivre ma carrière en musique à temps plein. Aller en tournée, être reconnue à travers le pays... c'est un grand rêve, et je vais travailler fort et faire tout de mon possible afin de le réaliser.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Voodoos de Powassan, lors de leur réchauffement...

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

2e période : vos préférés

Votre chanteur ou chanteuse d'hymne national préféré?

Ginette Reno, sans aucun doute! C'est impossible de ne pas remarquer sa joie et sa passion lorsqu'elle chante l'hymne national.

Votre joueur des Voodoos de Powassan préféré?

#9, Gary Mantz - un très bon joueur qui donne toujours son 100 % sur la glace!

Votre idole franco-ontarienne?

Si j'avais besoin de choisir une idole, ça serait Stef Paquette. Il a été une de mes plus grandes inspirations quand ça vient à la musique et je reconnais et j'apprécie tout ce qu'il fait pour promouvoir la culture franco-ontarienne.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Rachel Barber est originaire de North Bay.

Photo : Radio-Canada

3e période : le présent et l'avenir

Que réserve ta carrière à court terme?

Bientôt je me dirigerai vers le postsecondaire, mais je vais continuer à offrir des spectacles et participer à des concours et des festivals au cours de mes études. En fait, je suis dans le processus de me préparer pour quelques événements et projets artistiques; la meilleure façon de vous garder au courant de ce qui se passe dans ma carrière est en aimant ma page Facebook.

Le titre de votre plus récente composition?

Ça s'intitule La flamme en nous. Elle porte sur le sujet de la fierté francophone et comment nous devons montrer notre fierté, ou notre « flamme », à ceux et celles autour de nous.

De quoi vas-tu t'ennuyer le plus quand tu devras quitter North Bay pour les études ou le travail?

Je crois que je vais m'ennuyer le plus des gens qui m'ont encouragée à poursuivre une carrière en musique. Ma famille, mes amis, les membres du personnel de mon école et de mon conseil, les membres du Centre culturel Les Compagnons, etc. Ce sont tous des gens avec qui j'ai grandi qui m'ont aidée et m'ont encouragée à me développer en tant qu'artiste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !