•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les noms autochtones reprennent leur place dans la toponymie manitobaine

Une carte du Manitoba
Le projet lancé par la province vise à identifier les noms autochtones et les réappliquer à la géographie manitobaine. Photo: Radio-Canada / Kelly Malone/CBC

Certains connaissent peut-être le lac Pekwachnamaykoskwaskwaypinwanik, situé au sud du lac Red Sucker près de la frontière ontarienne, pour sa pêche à la truite. D'autres le reconnaissent pour son nom cri interminable qui se traduit par « là où les truites sauvages se pêchent avec des hameçons ».

Un nouveau projet lancé dans la province tente d'identifier la toponymie autochtone et de l'appliquer à la géographie manitobaine.

« C'est l'occasion de reconnaître les noms autochtones traditionnels à travers le Manitoba et de reconnaître l'histoire, l'impact culturel et l'empreinte des peuples autochtones au Manitoba », explique le toponymiste provincial Des Kappel.

« Il s'agit de préserver, reconnaître et se souvenir de cette part de notre histoire qui n'a pas particulièrement été mise en valeur au niveau provincial par le passé. »

Le projet prévoit de promouvoir les noms autochtones à travers la province, mais cela pourrait prendre un certain temps. Des Kappel explique qu'il a travaillé de concert avec la Première Nation Poplar River, située sur la rive est du lac Winnipeg, afin d'apprendre les noms et leur épellation.

La plupart de ces noms se sont transmis par voie orale et Des Kappel a réalisé que certains seront peut-être oubliés à jamais.

« Si nous avions commencé ce projet dix ou vingt ans plus tôt, nous aurions alors beaucoup plus d'informations, car certains aînés dans les communautés qui possédaient le savoir sont depuis décédés », indique-t-il.

Une histoire derrière chaque nom

Les noms dont il a appris l'existence renferment chacun une histoire particulière ou une tradition. Il prend l'exemple d'une petite île située sur la rive est du lac Winnipeg baptisée Owl Smoking Island.

« L'histoire derrière est celle d'un aîné qui se faisait appeler Owl et qui menait des cérémonies de la pipe sur cette île », explique Des Kappel.

En plus de permettre d'en apprendre plus sur l'histoire du Manitoba, les noms identifiés seront consignés dans le registre des noms géographiques manitobains et canadiens mis à la disposition des cartographes à travers le monde.

Pour le 150e anniversaire de la confédération, la Commission de toponymie du Canada prévoit d'éditer une version autochtone de la carte du Canada à laquelle beaucoup de noms traditionnels seront intégrés.

À long terme, Des Kappel estime qu'il est important de préserver l'histoire précoloniale de la province, trop souvent oubliée. Il ajoute qu'il existera une version numérique de la carte et que la province prévoit de la rendre disponible auprès des écoles et d'autres institutions.

Avec les informations de CBC

Manitoba

Autochtones