•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Abitibi-Témiscamingue a officiellement son musée d'art

Le Centre d'exposition de Rouyn-Noranda devient un musée d'art

Le Centre d'exposition de Rouyn-Noranda devient un musée d'art

Photo : Christian Leduc

Radio-Canada

La région ajoute officiellement une valeur à son offre culturelle : le Centre d'exposition de Rouyn-Noranda (CERN) a dévoilé vendredi son nouveau nom, le MA, puisqu'il change de vocation et devient le premier musée d'art de l'Abitibi-Témiscamingue.

Avec les informations d'Angie LandryTwitterCourriel 

Le CERN avait annoncé en 2015 sa volonté de transformer la vocation et la mission du centre d’exposition pour celle d’un musée d’art et avait lancé la campagne « Visez musée » pour sensibiliser la population à sa volonté d'obtenir le statut de musée. Le directeur du MA, Jean-Jacques Lachapelle, assure que la nouvelle mission permettra d'assurer la création de nouveaux emplois au fil des mois.

Cette nouvelle vocation nous permet de croire que nous pourrons ajouter des membres à notre équipe. Pour la conservation des œuvres, il sera nécessaire que des personnes formées dans ce domaine se joignent à l’organisation.

Jean-Jacques Lachapelle, directeur du MA

Trois phases de développement

Pour avoir un statut de musée, l’équipe du MA devra travailler à faire briller six caractéristiques propres à une institution muséale. Il s’agit d’une part de posséder une collection propre à l’organisation, ce que le CERN a déjà pu mettre en place depuis quelques années.

Jean-Jacques Lachapelle, directeur général du Centre d'exposition de Rouyn-Noranda (CERN)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean-Jacques Lachapelle, directeur général du Centre d'exposition de Rouyn-Noranda (CERN)

Photo : Radio-Canada / Joël Côté

Le MA devra aussi déployer diverses ressources dans le but d’assurer une mission de conservation de ces œuvres, en vue de maintenir l’intégrité de celles-ci au fil du temps. La valorisation de la recherche, de l’éducation et d’exposition sont aussi des missions primordiales dans le maintien des activités d’un musée d’art.

« L’éducation est déjà un point fort de notre institution, dit Jean-Jacques Lachapelle. L’an dernier, nous avons eu 6000 visiteurs simplement pour nos activités en parallèle des expositions ». Le MA devra par ailleurs mettre en place des mécanismes et des moyens pour promouvoir les transformations sociales qui teintent la société et employer des façons de faire avancer les mentalités.

L’équipe du CERN a procédé à l’annonce officielle lors de son événement annuel « Le bal au musée », vendredi en soirée.

Pour écouter l'entrevue complète diffusée à l'émission Région zéro 8 :

L'Abitibi-Témiscamingue a officiellement son musée d'art

Abitibi–Témiscamingue

Arts visuels