•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Manitoba met 900 employés à la porte

Hydr-Manitoba, le siège

Le siège social de Hydro-Manitoba, à Winnipeg

Photo : Radio-Canada / Darren Bernhardt

Radio-Canada
Mis à jour le 

Hydro-Manitoba supprimera environ 900 postes dans toutes les branches d'activités de la société, y compris dans son équipe de direction, et augmentera ses tarifs d'au moins 10 %, annonce un communiqué publié par l'organisme vendredi.

L'entreprise d’hydro-électricité, qui compte environ 6200 employés, proposera des départs volontaires à partir du printemps afin de faciliter la réduction du personnel. En tout, 15 % de l’effectif de la société d’État sera renvoyé.

Le nombre de postes de haute direction sera diminué immédiatement de 30 %, et trois des vice-présidents ont déjà reçu un avis de licenciement, confirme Kelvin Shepherd, président-directeur général d’Hydro-Manitoba.

Au cours des prochaines semaines, l'entreprise mènera aussi un examen et une restructuration de sa gestion intermédiaire.

Ces compressions de personnel sont censées assainir la situation financière de Hydro-Manitoba, selon le communiqué. En octobre, la dette de la société de la Couronne était de 13 milliards de dollars, et ce chiffre risque d’atteindre les 25 milliards de dollars au cours des trois à quatre prochaines années.

La suppression des 900 postes représente des économies de 60 à 65 millions de dollars, note le président-directeur général d’Hydro-Manitoba.

Forte augmentation des tarifs

M. Shepherd soulève, toutefois, que les réductions de coûts ne suffiront pas à redresser la situation financière de la société d’État.

La Régie de l’hydro-électricité du Manitoba prévoit donc d'imputer des « taux d’augmentation annuelle à deux chiffres » pendant au moins cinq ans afin de rétablir « des assises financières solides », révèle Sandy Riley, président de la Régie.

Kelvin Shepherd refuse de confirmer le montant exact de la hausse de tarif, mais prévient que la Régie de l’hydro-électricité demandera la permission à la Régie des services publics du Manitoba d’augmenter ses tarifs au delà de la hausse de 3,9 % demandée précédemment.

Même avec des augmentations supplémentaires, assure M. Riley, les Manitobains continueront à payer des factures d’électricité parmi les plus faibles en Amérique du Nord.

Hydro-Manitoba avait annoncé qu’elle éliminerait 15 % de sa masse salariale en septembre, mais à l’époque, Kelvin Shepherd avait assuré que les réductions de postes seraient progressives, grâce à des salariés partant en retraite et à un remaniement de l’effectif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Emploi